Tuesday, 22 September 2020

C CULTURE

Wednesday, 02 September 2020 08:18

Depuis 20 ans, ce togolais collectionne des pièces et billets de banques anciens et en voie de disparition

Il doit être sans doute le numismate qui a le plus de pièces et billets de banques utilisés par le Togo, depuis la période allemande. M. Yawovi Kogon,  professeur d’anglais au lycée Lomé Citée, collectionne depuis 20 ans, des pièces et billets de banque utilisés au Togo, en Afrique et ailleurs. Le but, réécrire le patrimoine monétaire togolais avec une ouverture sur le monde.

Une dizaine d’albums  classeurs de pièces et billets n’ont pas suffi pour contenir toute sa collection, puisqu’il détient  plus 1200  pièces et  billets de banque.

De Deutsche Mark au FCFA en passant par le shiling… M. Kogon dispose de la plupart de monnaies utilisés au Togo et qui sont disparues. Les tous premiers billets et pièces de 5 F, 10 F, 25 F , 50 F mais aussi  le tanga  (moitié de 1F), le pfenning ( appelé communément finiki)...sont à retrouver chez lui. « La plus vieille pièce utilisée par le Togo  que j’ai ici, date de 1898 et le plus vieux billet date de 1922 », précise-t-il.

Pour le collectionneur, il s’agit de montrer à la jeune génération ces monnaies qu’elle ne connait pas. Il évoque une histoire de passion pour la collection, commencée, il y a 20 ans, alors qu’il était enseignant au Lycée de Tabligbo. «  C’était en 2000  au lycée de Tabligbo que j’ai démarré. Je suis rentré un jour dans une classe et j’ai montré un billet aux élèves. Je leur ai demandé s’ils connaissent le billet et ils ont dit non. Je voulais en fait leur demander l’appellation d’un billet de banque en anglais. C’est à partir de là que l’idée m’ai venue de rassembler les monnaies qui tombent dans l’oubli pour l’histoire. C’est comme ça que j’ai commencé. Et c’est  devenu pour moi une passion», raconte le professeur.

Selon lui, c’est aussi un travail qui permet de comprendre le sens des noms donnés aux pièces et billets dans certaines localités. «  Par exemple, on appelle  25 F, « Djanta» parce qu’il y avait sur l’ancien billet de 25 F CFA, l’image d’un lion. On appelle également une pièce de 100 F « billet djin » parce que le 1er billet de 100 F CFA était rouge», explique-t-il.

Outre les pièces et billets utilisés au Togo et en Afrique de l’Ouest, M. Yawovi Kogon a également collectionné des pièces et billets utilisés dans plusieurs pays du monde entre autres Haiti, Maroc, Espagne, Ghana, Madagascar, Malaisie,  Mali, Egypte, Chine, Hongrie, Congo, Island, Nigeria, France, Espagne, Belgique,  Irak , Iles Maurice, Urugway,  paragway.

Aidé dans ce travail par sa femme et ses élèves, il dépense parfois cher pour acquérir une pièce ou un billet surtout les plus anciens.  « J’ai une fois déboursé 30 000 F pour avoir un billet de 25 Francs », affirme le collectionneur, qui depuis quelques temps amasse également des anciens téléphones portables, cartes de crédit, gramophones etc... Bref tout ce qui est ancien, toujours dans le but de montrer à la génération future ces objets qu’ils ne connaissent pas.

Aujourd’hui, pour des raisons de conservation, il veut vendre toute sa collection.  « La conservation est un peu difficile. Il faut des albums spécifiques qui sont difficiles à trouver au Togo ; il faut aussi des endroits spécifiques pour sécuriser cela. Pour cette raison,  je me suis dit qu’il serait donc mieux de rétrocéder ça au musée ou à celui qui a les moyens de les conserver et les mettre en valeur. Avec cela, on peut faire un musée monétaire, et ce sera une première au Togo.  J’ai déjà rencontré les commissaires-priseurs qui ont évalué ce que j’ai collectionné. Si je trouve donc quelqu’un qui est intéressé, je lui vends tout », informe le collectionneur.

Ce dernier saisit donc l’occasion pour lancer un appel, au chef de l’Etat, aux autorités et à toute personne intéressée par sa collection. «L’année dernière, j’ai même écrit au Chef de l’Etat dans ce sens. J’espère qu’il sera intéressé par ma collection », souhaite-t-il.

Toute personne intéressée peut donc le contacter  au numéro (00228) 90 14 96 58.

Hélène Doubidji

 

Last modified on Wednesday, 02 September 2020 08:24

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook