Thursday, 19 September 2019
Wednesday, 11 September 2019 09:05

Cette attitude des enseignants que Klassou ne comprend pas

Komi Selom Klassou, premier ministre du Togo Komi Selom Klassou, premier ministre du Togo Photo crédit : Republicoftogo

Les enseignants, les nouvelles recrues, étonnent le Premier ministre, Selom Klassou, par une attitude qui se répète à leur niveau.  Il s’agit de la mise à jour de leurs dossiers au niveau de la fonction publique et des finances. Les nouveaux enseignants se préoccupent peu.

Généralement, renseigne Sélom Klassou, quand les enseignants sont recrutés, la proclamation est faite un jour pour ces milliers d’enseignants. Mais, ne comprend pas le premier ministre, « lorsqu’il s’agit (pour l’enseignant) de venir compléter  son propre dossier pour être enrôler, reconnu au niveau de la fonction public et au niveau  des finances, c’est la croix et la bannière ». 

Le dernier cas, informe le chef du gouvernement, concerne les enseignants recrutés et qui ont commencé il y a un an. « Est-ce que vous pouvez croire et comprendre qu’il y en a qui n’ont pas encore complété leurs dossiers ? Quand on le dit, c’est comme de la blague mais si vous voulez, on peut vous permettre d’aller au niveau des services compétents. Enseignant, tu es admis et on dit voici les pièces à fournir, et c’est après avoir constitué ce dossier que tu peux toucher de l’argent ; je crois que c’est la première des tâches mais malheureusement ce n’est pas toujours le cas », confie le premier ministre.

LIRE AUSSI - Amélioration du secteur de la santé : Klassou rassure Tsolényanu qui reste dubitatif

En effet, ce retard au niveau des dossiers agit sur les premiers salaires de ces enseignants qui se plaignent malheureusement.

Ainsi, Selom Klassou invite les syndicats à sensibiliser leurs membres à cet effet. « Les résultats qui seront proclamés, nous demanderons aux syndicats de pourvoir sensibiliser leurs syndiqués en leur donnant un délai et que les enseignants recrutés puissent constituer très rapidement leurs dossiers », propose le chef du gouvernement.

Le Premier ministre, Komi Selom Klassou, s’exprimait en début de semaine, au cours d’une rencontre avec les différents acteurs du secteur de l’éducation au Togo. Il était question de faire le point de l’année écoulée et annoncer des perspectives.

Atha ASSAN

Last modified on Wednesday, 11 September 2019 17:15

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook