Monday, 21 May 2018

D DEVELOPPEMENT

Wednesday, 09 May 2018 14:52

Les trois composantes du Projet d’infrastructures et de Développement Urbain

Les débuts du Projet PURISE Les débuts du Projet PURISE

Le gouvernement togolais avec l’appui financier de la Banque mondiale, dans le cadre de la politique nationale de l’habitat et du développement urbain, projette un nouveau projet dénommé « Projet d’infrastructures et de Développement Urbain (PIDU)». Ce projet qui est motivé par les bonnes pratiques obtenues avec le « Projet d’urgence de réhabilitation des infrastructures et des services électriques (PURISE) » est structuré en trois composantes fondamentales.

La composante n°1 concerne « la réhabilitation des infrastructures urbaines ». Cette composante dans un premier temps, financera des investissements pour réhabiliter ou construire des infrastructures socio-économiques majeures dans les villes de Lomé, Kara et Dapaong, en coordination avec les investissements mis en œuvre par les administrations centrale et locale et d’autres donateurs pour renforcer le rôle des villes en tant que centres de croissance économique.

Compte tenu du fait que le projet va développer une approche programmatique, il pourra s’étendre dans les villes de Tsévié, Kpalimé, Atakpamé et Sokodé.

La composante n°2 du projet a trait au « renforcement de capacité ». Elle fournira un soutien pour renforcer les capacités institutionnelles des villes participantes du projet à fournir des services urbains de base. Pour cette composante, les villes suivantes seront ciblées : Lomé, Kara, Dapaong, Tsévié, Kpalimé, Atakpamé et Sokodé. Le soutien sera axé sur les domaines qui pourraient améliorer la prestation des services et la gestion urbaine en général, y compris la planification, la programmation, l’investissement et la maintenance dans l’infrastructure, les mesures de protection environnementale et sociale, ainsi que la production et la collecte des revenus municipaux.

« La gestion, coordination, suivi et évaluation de projets » constitue la composante n°3. Cette dernière financera les coûts de gestion de projet, les audits, le suivi et l’évaluation des activités du projet, la formation et les coûts de surveillance des activités de protection de l’environnement.

D’une durée de vie de cinq ans, le Projet d’infrastructures et de Développement Urbain (PIDU) débutera probablement en juillet 2018 avec pour objectif, d’accroitre l’accès des populations des villes cibles aux infrastructures urbaines et de renforcer les capacités de base dans la gestion municipale des villes. Une rencontre d’évaluations des rapports du Cadre de Politique de Réinstallation (CPR) et des Plans d’Action de Réinstallation (PAR) des travaux prioritaires de Lomé, Kara, et Dapaong du PIDU est organisée les 08 et 09 mai 2018.

Atha Assan

 

 

Last modified on Wednesday, 09 May 2018 15:44

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook