Saturday, 23 June 2018

D DEVELOPPEMENT

Wednesday, 23 May 2018 23:03

Rapport continental de la CIPD : le Togo a déjà fait sa part

Une partie de l'assistance Une partie de l'assistance

Le ministère de la planification du développement avec le soutien technique et financier du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), a organisé ce mardi 22 mai 2018 à Lomé, une rencontre de présentation du rapport national d’examen de la mise en œuvre du programme d’action de la Conférence internationale sur la population et le développement (PA/CIPD+25) ; et de la déclaration d’Addis-Abeba sur la Population et le Développement en Afrique (DAAPAD+5).

Selon le Secrétaire Général du ministère de la planification du développement, M. Etsri Homevor, tous les cinq ans, les pays africains dont le Togo se plient à l’exercice de produire des rapports nationaux de mise en œuvre  du Plan d’action de la CIPD dans la perspective de la production des rapports africains pour relayer les points saillants de la mise en œuvre. « En avril dernier, le Togo a débuté la revue du plan d’action de la CIPD couplée avec la revue de cinq ans de mise en œuvre des engagements de la déclaration d’Addis-Abeba sur la population et le développement pour nous conformer à l’appel de l’Union Africaine adressé à tous les Etats membres pour produire leur rapport », a fait savoir M. Etsri Homevor.

En effet, le rapport met en lumière l’effort national en faveur du bien-être des populations vis-à-vis de la mise en œuvre des engagements de la déclaration d’Addis-Abeba sur la population et le développement. Ainsi, pour la mise en œuvre de ces engagements, souligne le Secrétaire Général du ministère de la planification du développement,  « quelques défis restent à relever en matière de population et de développement en vue de renforcer les actions pertinentes dans les différents domaines liés à la réalisation du dividende démographique ». Il s’agit entre autres, précise-t-il,  de  « la création d’emploi massifs aux jeunes, la réduction des inégalités et des disparités intra et interrégionales ainsi que la production des statistiques régulières de qualité ».

Il faut noter que les recommandations de la PAAD prennent en compte six piliers qui sont : « dignité et égalité », «  santé », « lieux et mobilité », « données et statistiques » et « partenariat et coopération internationale.

Concernant la santé, M. Kpogo Yao, Assistant Cabinet d’études et Recherche Action (CERA), a indiqué que des défis restent à relever par le Togo. « Beaucoup reste à faire en terme de budget à accorder à la santé pour que le commun des togolais puissent aller à l’hôpital et payer moins. Il reste beaucoup à faire en terme de protection social (les risques maladies, risques vieillissement,) », a indiqué M. Kpogo Yao. Les défis à relever par rapport à toute l’évaluation, poursuit l’assistant, concernent « la disponibilisation des données pour apprécier l’état de la mise en œuvre des engagements ».

Il faut noter que ce rapport national sera soumis à la fin de ce mois à la commission de l’Union africaine et à la commission économique pour l’Afrique comme contribution du Togo à l’élaboration du rapport continental consolidée de la revue du programme d’action de la CIPD  dans les engagements d’Addis Abebba.  Le rapport continent qui sera produit, va aussi contribuer à l’examen et l’évaluation de la mise en œuvre de ces programmes au niveau mondial.

Atha Assan

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook