Wednesday, 18 July 2018

D DEVELOPPEMENT

Tuesday, 03 July 2018 17:54

L’entreprise sociale de marché commun (ESMC) va maintenant à la pratique

L’entreprise sociale de marché commun (ESMC) a  procédé lundi  au cours d’une conférence de presse au lancement des 4 centrales de la production commune notamment la vente, la transformation, la production et l’achat.

L’une des informations essentielles à retenir de l’évènement, c’est que la phase de la théorie  de l’entreprise est terminée et  place maintenant à la pratique.

Selon les explications des responsables de l’Entreprise sociale de marché commun (ESMC), les   ayants droits des bons de consommation de 30 000 Fcfa dans le cadre de l’activité  « souscription pour soi et pour tiers aux comptes marchands et aux bons de consommations » vont commencer par rentrer dans leur droit dans deux mois.

L’un des  pionniers  de l’ESMC, Foudou Boukpessi,  explique donc que la phase de la théorie  de l’entreprise est terminée.  « Les comptes marchands que les gens détiennent vont être opérationnels parce que les bonds seront logés dedans, les biens et les services seront servis sur la plate-forme »,  a indiqué  Foudou Boukpessi .

Par ailleurs, il a fait savoir que pour pouvoir disposer des biens et produits sur la plate-forme de l’ESMC, cela suppose qu’il faut apporter un capital qui va être en production sur la plate-forme. « Le bon ne vient pas par hasard, tout part du capital qui tourne en centrale en produisant et en vendant , c’est cette activité que nous menons ensemble à travers le compte marchand d’où le bon de 30 000 Fcfa et pour garantir cela, il faut assurer à chacun de ces milles bénéficiaires , 1 800 000 Fcfa grâce au concours des partenaires que nous mettons en place et par ordre d’arrivée sur les 812 000 qu’on peut prendre en échantillon », a déclaré M. Boukpessi.

Par ailleurs, selon les explications du premier responsable de l’ESMC pour  répondre aux défis de transparence et de bonne gouvernance, l’Entreprise sociale met en place trois structures  entre autres la Fédération des organisations associatives pour le développement durable qui intègre le peuple (Foadipp) pour le secteur social, le Réseau des médias engagés pour le développement durable (Remedd) pour la presse et les CEMFH pour le compte des structures du secteur privé.

 

La Rédaction

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook