Wednesday, 13 November 2019

D DEVELOPPEMENT

Thursday, 07 November 2019 07:11

Johannersburg : 15 femmes portent haut et fort les couleurs du Togo à un dialogue de femmes africaines

Les togolaises toutes en blanc avec une écharpe à l’effigie du drapeau togolais Les togolaises toutes en blanc avec une écharpe à l’effigie du drapeau togolais

Depuis lundi 4 novembre 2019 se tient à Johannersburg en Afrique du Sud, un forum dénommé « African Women In Dialogue »  (AFWID). La rencontre organisée par la « Fondation Zanele Mbeki Development Trust » regroupe 1000 femmes venues de 55 pays d’Afrique dont le Togo. Au total 15 femmes togolaises issues de divers secteurs d’activités, conduites par la coordinatrice national AFWID, Mme Toffa Kékéli sont à ce grand rendez-vous placé sous le thème : « la voix et le pouvoir des femmes comme acteurs de changement ».

Selon la coordinatrice AFWID Togo, Mme  Toffa Kekeli Abra, entrepreneure, la participation du Togo à ce forum est une grande  opportunité pour le pays en ce sens que le rôle de la femme aujourd’hui dans le développement n’est plus à démontrer. « Aujourd’hui la femme n’est plus derrière. Elle prend de plus en plus le devant de la scène. Elles s’affirment dans tous les secteurs et nous pensons que seules les opportunités comme celles peuvent l’aider à encore aller de l’avant pour dire aux hommes qu’une nouvelle ère s’ouvre. En s’inspirant de l’expérience des autres, en rencontrant les femmes dynamiques d’ailleurs, nous pouvons acquérir des connaissances nécessaires pour participer à des prises de décisions. Là où les hommes ne s’entendent pas, nous pouvons nous asseoir pour leur proposer des solutions », affirme la responsable de Ahoe Products, une structure spécialisée dans la transformation de Soja.

Pour Mme Wattara Fankjah, promotrice des épices et légumes FankFood, cet évènement est une première, un succès. « Depuis le début du forum, nous avons suivi un programme bien détaillé et structuré. Pour moi, c’est une réussite. Avec les panels qui se sont déjà déroulés, j’ai appris comment on peut entreprendre à partir de rien ; comment on  entreprend dans des conditions très ardues ; comment les femmes arrivent à s’autonomiser dans des pays où la culture, la tradition et les contraintes sont difficiles à supporter ; comment les femmes arrivent à sortir la tête de l’eau malgré tout ce qui les entoure comme difficultés. Je suis très ravie de ma présence ici. Car j’enrichie également mon carnet d’adresses et je me fais des partenaires », s’est réjouie Mme Wattara Fankjah.

                      Les femmes participantes à AFWID en Afrique du Sud

Pour sa part, Mme  Ouro Agoro Amina Azia, Directrice de l’entreprise Minagro Group,  spécialisée dans la transformation de manioc, plantin et igname pense que les acquis de ce forum  sont énormes. « Il sont non seulement théoriques mais aussi pratiques. J’ai retenu qu’il faut s’engager entant que femmes, qu’il faudra avoir des renforcements de capacités à tout moment, qu’il faut s’unir pour y arriver, qu’on peut aussi s’autofinancer nos projets, prôner l’amour et la paix autour de nous et participer au développement de notre pays et de notre continent ».

Ces dernières comptent dès leur retour au Togo, contacter les associations féminines  pour partager ce qu’elles ont appris avec elles et travailler ensemble pour plus d’efficacité. Car dit Mme Wattara Fankjah « aujourd’hui, c’est l’union et le réseautage qui font avancer le monde ».

Dans le cadre d’une foire animée en marge de ce forum, ces femmes togolaises vendent l’image du pays en exposant de divers  produits made in Togo  et des livres retraçant l’histoire du pays.

L’Ambassadeur du Togo en Afrique du Sud, M. Kokoutse Gouna présent ce mercredi 6 Novembre pour soutenir et encourager ces braves femmes togolaises s’est réjoui de ce que la femme a enfin retrouvé son chemin. « C’est une grande joie de voir nos femmes en Afrique du Sud. Ce n’est pas tous les jours qu’on reçoit une délégation de femmes. Donc, c’est déjà une très belle surprise pour nous  et surtout nous sommes heureux de voir que la femme a enfin trouvé son chemin », relève le diplomate.

                                        L'Ambassadeur du Togo en Afrique du Sud, M. Kokoutse Gouna visitant le stand du Togo

AFWID en tant qu’outils pour canaliser et concrétiser les aspirations continentales

Le forum African Women In Dialogue (AFWID) se veut en effet une plateforme de dialogue inclusive destiné à réunir les femmes africaines de tous les horizons sous le même toit afin qu’elles puissent débattre des questions d’importance continentale et de leadership féminin. Il s’agit d’une occasion pour les femmes africaines issues de divers domaines de se réunir pour explorer les défis émergents, partager des opinions, échanger des points de vue, et revoir les politiques sur des thèmes définis par des agendas nationaux continentaux et mondiaux.  « Nous pouvons y parvenir en étant un mouvement puissant de femmes continentales qui donne la parole à tous et à toutes.  Nous pouvons être un mouvement de femme puissant et compétent capable de contribuer de manière significative à la réalisation des aspirations de l’Afrique. Il nous appartient de concrétiser le rêve africain. » a affirmé Mme Zanele Mbeki , Fondatrice et Présidente de la Fondation Zanele Mbeki Development Trust.

Il faut souligner que plusieurs activités meublent les 5 jours de rencontre notamment des tables rondes, des conférences, des discussions de groupe, des ateliers de sensibilisations, une foire et  autres  activités culturelles. Les femmes inspirantes africaines sont venues partager leurs expériences avec les participantes afin de les inspirer.

Démarré lundi 4 novembre 2019, le forum African Women in Dialogue » prend fin vendredi 8 novembre.

Hélène Doubidji, envoyée spéciale de Togotopnews à Johannersburg

Last modified on Thursday, 07 November 2019 07:24

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook