Tuesday, 12 December 2017

D DIPLOMATIE

Monday, 04 December 2017 20:05

L’Union Européenne et le Togo débattent pour une sortie de crise

Le ministère des affaires étrangères, de la coopération et de l’intégration africaine en collaboration avec l’Union Européenne (UE) a organisé ce lundi 04 décembre, à Lomé, la dix-huitième session du dialogue politique, conformément à l’article 8 de l’Accord de partenariat ACP-UE. La session a permis au gouvernement togolais et à l’Union Européenne de passer au peigne fin les questions sociopolitiques majeures de l’heure, entre autres la situation politique au Togo, le processus de décentralisation, la migration, les retombés du sommet Union Africaine-Union Européenne (UA-UE).

La cheffe de délégation de l’Union Européenne, Mme Christina Martins BARREIRA a fait le point de la rencontre. « On a discuté des questions comme les retombés du sommet d’Abidjan, les problèmes de migrations, les problèmes d’emploi des jeunes. On a parlé de la situation politique du Togo, parce que c’est important pour nous, dans le cadre des investissements des entreprises étrangères », a confié la cheffe de délégation de l’Union Européennes  aux professionnels des medias.

Parlant de la situation sociopolitique du Togo, le Directeur des affaires politiques, M. Bakayota Koffi KPAYE, a affirmé que l’UE a accepté accompagner le Togo pour une sortie de crise. « Nous avons discuté des préoccupations très importantes pour le Togo. Aujourd’hui, nous sommes dans une situation de crise et toutes les démarches qui ont été entreprises ou  qui sont en cours dans le cadre d’une sortie de crise, l’UE s’est dite solidaire et prête à accompagner le Togo dans ses propositions de sortie de crise », a-t-il souligné.

Par ailleurs, M. Bakayota Koffi KPAYE affirme que lors du sommet Union Africaine-Union Européenne, qui s’est tenu à Abidjan les 29 et 30 novembre derniers, la partie togolaise a exprimé sa satisfaction vis-à-vis de la position commune des partenaires européens et africains sur la question de la jeunesse. « L’engagement d’offrir à celle-ci, un emploi décent afin d’arrêter l’hémorragie de l’immigration clandestine dont la manifestation la plus abjecte est le trafic choquant dont les jeunes font l’objet en Libye » a indiqué le Directeur des affaires politiques.

A cet effet, l’Union Européenne va accompagner le Togo dans la mise en œuvre de deux grands projets. « Un projet pour accompagner la filière ananas qui peut occuper les jeunes dans le cadre de l’employabilité et le projet de la construction de la route nationale N° 2 en son tronçon Avépozo-Aného», a relevé le Directeur des affaires politiques, M. Bakayota Koffi KPAYE.

 

Amiel Abikou (Stagiaire).

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook