Tuesday, 14 August 2018

E ECONOMIE

Thursday, 29 March 2018 17:59

Lomé abrite la 18ème session ordinaire du Conseil d’Administration du FSA

Les travaux de la 18ème session Ordinaire du Conseil d’Administration du Fonds de la Solidarité Africain (FSA) ont débuté ce 29 mars 2018, dans la matinée, à Lomé. Placée sous le haut patronage du ministre de l’économie et des finances du Togo, la rencontre a pour objectif d’examiner et d’arrêter les comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2017.

Selon le Président du Conseil d’Administration du FSA, M. Abdoulaye Bah Bachar, la clôture de l’exercice 2017 boucle l’An II de la mise en œuvre de l’ambitieux Plan de Développement Stratégique à Moyen Terme (PDSMT) 2016-2020, dénommé Plan « EXPANSION 2020 » qui constitue un outil important de pilotage et de gouvernance du Fonds.

Outre l’examen des résultats provisoires au 31 décembre 2017, les points relatifs aux nouvelles techniques d’intervention vont être soumis à l’analyse du Conseil d’Administration au cours des travaux. Entre autres,  « la note sur les interventions en refinancement, la note relative à la couverture des opérations d’importation et d’exportation, la note relative aux cautions en couverture des marchés de bâtiment et travaux publics et celle relative à la stratégie de partenariat entre le Fonds de Solidarité Africain (FSA) et les Fonds Nationaux de Garantie (FNG) ».

L’objectif principal de ces différentes Notes, explique le Président du Conseil d’Administration du FSA,  est de doter le Fonds de Solidarité Africain d’outils adaptés afin de pouvoir couvrir tous les secteurs d’activités économiques des Etats membres. « Aucun pan de l’économie ne doit échapper à l’appui du FSA, de façon à toucher toutes les couches de nos populations afin de lutter contre la pauvreté », a-t-il précisé.

Pour sa part, le représentant du ministre de l’économie et des finances du Togo, M. Daniel Kossi TOFIO a signalé que le FSA contribue au développement des économies des Etats membres. « Au 31 décembre 2017, le montant total des interventions du Fonds en garantie des financements s’est situé à plus de 378 milliards de Francs CFA. Ce montant a permis de mobiliser des ressources de l’ordre de 761 milliards », a-t-il indiqué.

Au titre de bonification, souligne M. Daniel Kossi, directeur de cabinet du ministre de l’économie et des finances,  le Fonds a décaissé au profit de ses Etats membres, en allègements des intérêts dus au titre de leurs prêts auprès de leurs différents bailleurs, une somme de plus de 14 milliards de FCFA qui a contribué à mobiliser des financements de l’ordre de 287 milliards. « Au Togo, les garanties accordées par le Fonds de la Solidarité Africain (FSA), se chiffrent à près de 38 milliards Francs CFA dans le cadre du financement des entreprises », a précisé le représentant du ministre.

Par ailleurs, il est également envisagé au cours de la rencontre de deux jours, la mise en place d’un Système de management de qualité conforme à la norme ISO 9001 version 2015 pour améliorer les performances du Fonds.

Sont membres du Fonds de la Solidarité Africain (FSA), le Bénin, le Burkina-Faso, le Burundi, la Centrafrique, la Côte d’ivoire, le Gabon, la Guinée Bissau, le Mali, l’île Maurice, le Niger, le Rwanda, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

 

Atha Assan

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook