Monday, 22 October 2018

E ECONOMIE

Monday, 22 January 2018 18:19

Le processus de réalisation de l’union douanière en Afrique de l’Ouest s’accélère

Une rencontre régionale sur les techniques d’enquête et d’intégration en matière de concurrence est ouverte ce 22 Janvier 2018 à Lomé. Et ce pour cinq (5) jours. Organisée par la commission de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA), la rencontre est soutenue par  l’Union Européenne (UE) à travers le Programme d’Appui à l’Intégration Economique Régionale et au Commerce (IERC).

Cet atelier de renforcement de capacité qui regroupe à Lomé les cadres de la commission et des états membres de l’UEMOA a pour objectif de contribuer à l’accélération du processus de réalisation de l’union douanière en  Afrique de l’Ouest et l’élimination des barrières au commerce intra régional.

Selon le représentant de la ministre du commerce et de la promotion du secteur privé, M. Baroma bamana, cette rencontre permettra aux participants de rappeler les pratiques anticoncurrentielles interdites et la répartition des compétences entre les structures nationales de concurrence et la commission de l’UEMOA ; examiner les différentes phases d’une enquête de concurrence ; s’approprier la notion d’instruction en matière de concurrence ainsi que les exigences et principes qui gouvernent une instruction ; fournir des indications pour la rédactions et le plan type d’une communication de griefs et  fournir des indications pour la réalisation d’une audition des parties ; savoir le plan type et le contenu d’un projet de décision.

Le représentant de la ministre du commerce et de la promotion du secteur privé exhorte également les participants à approfondir leurs savoir-faire. « J’invite les participants à saisir l’opportunité pour approfondir les réflexions sur les questions d’intérêt commun pour la construction d’un véritable marché commun sous-régional », a-t-il affirmé, avant de demander aux  uns et aux autres de « formuler des recommandations spécifiques appropriées dont la mise en œuvre permettra à chaque pays d’avoir des marchés sains et dynamiques ».

Pour sa part, le représentant résident de la commission de l’UEMOA au Togo, M. Assoukou Raymond Krikpeu souligne qu’afin de permettre aux acteurs incontournables de la construction  d’un marché ouvert et concurrentiel de remplir efficacement leurs missions, il s’avère nécessaire de renforcer leurs capacités en matière de techniques d’enquête et d’instruction dans le cadre de la lutte contre les pratiques anticoncurrentielles.

 

Amiel Abikou

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook