Tuesday, 17 July 2018

E EDUCATION

Monday, 12 March 2018 15:31

Le Conseil de discipline de l’Université est préférable au SRI

Les étudiants de la Faculté des sciences et de la Santé (FSS) ne raccrochent pas dans le cadre de l’affaire des notes truqués dans laquelle est cité le professeur Ihou Watéba et l’étudiant Yann DOSSEH, fils  du  professeur David Dosseh .Les étudiants en médecine et en pharmacie  ont demandé lundi 12  mars que cette  l’affaire soit ramenée au Conseil de discipline de l’Université et que les personnes interpellées par le SRI pour les besoins d’enquête soient libérées.

Le vice doyen et  Professeur de maladies infectieuses et tropicales au Togo, le Professeur Majesté IHOU WATEBA a été arrêté, retenu en détention dans cette affaire  de notes truquées. Dans la foulée de cette interpellation, il a fait une crise et a été hospitalisé. 

Par ailleurs Yann DOSSEH, étudiant en deuxième année de médecine est également retenu au service de renseignement et d’investigation de Lomé. Ce dernier est accompagné de son père, le Professeur David DOSSEH.

Les étudiants de la FSS sont proactifs dans cette affaire. La demande de ramener l’affaire dans le giron universitaire notamment au  Conseil de discipline de l’Université  intervient  deux jours seulement après que ces étudiant ont, à travers une lettre ouverte, saisi le président de l’Université de Lomé, Professeur Dodzi Kokoroko au sujet de cette affaire.

Les étudiants dans cette lettre, relevaient que   « fraudes ou pas fraudes » ce qui se passe  dans le cadre de cette affaire n’est pas normal. Ils demandaient donc  le Président de l’Université de Lomé, le Professeur Dodji Kokoroko de  revenir  à de meilleurs sentiments et de faire libérer les personnes arrêtées ou de démissionner.

 

Germain Doubidji

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook