Friday, 21 September 2018

E EDUCATION

Friday, 20 April 2018 11:12

Togo : Retour de l’apaisement dans le monde éducatif

Le gouvernement togolais a signé ce jeudi 19 avril 2018, à Lomé, un protocole d’accord  avec les syndicats d’enseignants. L’accord fait suite aux conclusions des travaux du groupe de travail mis en place le 18 janvier 2018 en vue d’examiner l’ensemble des préoccupations et des défis du secteur de l’éducation. La signature du document a été faite en présence du premier ministre, Komi Selom Klassou. 

Le protocole de l’accord relatif au secteur de l’éducation nationale s’articule autour de plusieurs points. A travers  cet accord, les deux parties s’engagent à adopter une démarche inclusive et participative et privilégier une approche globale pour la résolution efficiente et  durable des problèmes et des défis du secteur éducatif ; à œuvrer en vue de favoriser la réalisation des conclusions et la mobilisation des moyens nécessaires pour un accroissement des ressources budgétaires allouées au système éducatif ; poursuivre les efforts visant à l’amélioration des primes des enseignants et accélérer le processus d’adoption et de mise en œuvre du statut particulier des enseignants. Ensuite, le gouvernement et syndicats s’engagent  à  promouvoir une gestion déconcentrée et participative du système éducatif et assurer une utilisation rationnelle des ressources humaines ; accélérer les efforts d’exécution des mesures et des engagements pris par l’Etat en faveur de l’enseignement confessionnel ; réaménager les périodes de départ à la retraite des enseignants, en fonction des nécessités du service. Enfin, ils comptent œuvrer ensemble pour préserver un climat d’apaisement et de sérénité dans le secteur de l’éducation ; accélérer le processus d’adoption de la loi portant orientation sur l’éducation nationale et mettre en place des mécanismes chargés du suivi et de l’évaluation de la mise en œuvre du protocole ainsi que de la conciliation et de l’arbitrage.

Par ailleurs, sur la question des primes, l’accord notifie que pour l’année 2018, les primes des enseignants seront revalorisées pour un montant d’un milliard (1 000 000 000) de francs CFA. Pour l’année 2019, et sur la base de la progression moyenne des ressources budgétaires allouées au secteur de l’éducation, estimée à dix milliards de francs CFA, au cours des cinq années précédentes, un cinquième de ce montant sera consacré à l’amélioration des primes des enseignants.

Aussi, note-t-on que 9/10 du montant de la revalorisation des primes sera octroyé aux enseignants en tenant compte de leurs grades et ancienneté.

Selon Yawovi Atsou-Atcha, resonsable de la Coordination des Syndicats de l’Education du Togo (CSET) les syndicats ont décidé d’aller à cet accord au grand bénéfice du secteur éducatif. « Au début de la réunion, les fédérations se sont concertées ; ensemble nous avons décidé d’aller à cet accord. J’avoue que dans le document il y a eu des avancées et je pense que nous pouvons nous attendre avec notre base », a indiqué le Coordonnateur de la CSET.

De son côté, le Premier ministre, Komi Selom Klassou a invité les signataires à un respect scrupuleux de l’accord et annoncé le réaménagement  du calendrier scolaire de l’année en cours.

 

Atha Assan

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook