Friday, 13 December 2019

E EDUCATION

Monday, 22 July 2019 14:01

Rentrée scolaire 2019-2020 : on ne fera plus deux heures de sport

Pratique du sport en milieu scolaire Pratique du sport en milieu scolaire Photo crédit : Wikipédia

Les autorités en charge de l’éducation veulent revaloriser la pratique du sport en milieu scolaire à partir de la rentrée prochaine. A cet effet, les programmes ont été particulièrement revus avec un accent particulier sur le sport inclusif et théorique.

Tout commence par la  base. Déjà au préscolaire et au primaire, les enseignants de l’éducation physique et sportive (EPS) auront à initier les jeunes apprenants aux activités sportives et à les maintenir dans cet élan jusqu’au lycée. Une refonte du système d’éducation sportive qui intègre plusieurs innovations.

En effet,  dans l’ancien programme, l’accent est plus mis sur les activités athlétiques ; ce qui pénalise les personnes vivant avec un handicap. « Il y a le problème des enfants handicapés qui ne font pas du sport et sont souvent dispensés. Hors, on dit que c’est tout le monde qui doit faire le sport pour son bien-être. Quelle activité on va proposer à ceux-là pour qu’ils fassent du sport aux heures du sport. Nous avons revu le cycle du sport  par rapport au cycle traditionnel qu’il y a au Togo », a informé Mawussé GABA, consultant en éducation. Ainsi, souligne le consultant, la pratique du sport en milieu scolaire va excéder désormais les deux heures et pas comme cela se faisait avant. « Ce n’est plus deux heures d’EPS par semaine mais trois heures. A partir d’un certain niveau, il aura un cours théorique et ensuite un cours pratique », a-t-il indiqué.

Sont désormais pris en compte dans le curriculum, les jeux de mine, d’équilibre ; ceux de saut à la corde, de marelle ou encore l’activité physique artistique, entre autres.

Par ailleurs, dix établissements scolaires ont été choisis pour expérimenter ce nouveau programme. Les élèves feront désormais du sport non seulement pour gagner des points mais aussi pour leur propre santé. « La bonne santé c’est un concept clé aujourd’hui dans le programme d’éducation physique et sportive au Togo. L’Etat togolais veut une éducation physique et sportive de santé. C’est pourquoi on parle d’ailleurs d’EPS inclusive où les personnes handicapées sont également concernées. Après la maternelle, le primaire, le collège et le lycée il faudrait qu’à l’université l’EPS puisse continuer », souhaite de son côté l’expert Mari ATIDOKPO.

La préparation des enseignants expérimentateurs et encadreurs pédagogiques est une étape importante dans la mise en œuvre de ses réformes.

Atha ASSAN

Last modified on Monday, 22 July 2019 14:25

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook