Thursday, 15 November 2018

E EDUCATION

Saturday, 27 January 2018 09:15

Récap : Les dernières nouvelles de l’Université de Lomé en six points

Une répression sanglante d’une Assemblée Générale (AG) des étudiants à l’Université de Lomé ce mardi 23 Janvier, défraie actuellement la chronique. Voici les différents épisodes :

1- A l’origine un mot d’ordre du MEET

L’Assemblée Générale a été en effet organisée par le Mouvement pour l’Epanouissement de l’Etudiant Togolais (MEET) pour dit-il « analyser  les nouvelles dispositions et orientations adoptées par les autorités universitaires ». Selon le site afreepress.info, l’Assemblée générale du MEET n’est pas allée à son terme. « Elle a été dispersée par la police universitaire, occasionnant des courses-poursuites et des violences dans le temple du savoir », informe le site. Faut-il le préciser, cette « barbarie de la police universitaire » a été soutenue par la police nationale et la gendarmerie, venue en renfort.

http://afreepress.info/index.php/nouvelles/societe/item/3101-le-meet-met-en-garde-les-autorites-universitaires-suite-aux-incidents-survenus-lors-de-son-ag

2- On déplore plusieurs blessés

Dans une interview accordée à Togotopnews.com, le Président du MEET, ADOUGO Komlan a entre autres dressé le bilan des blessés. Selon ce dernier, il y a eu beaucoup de blessés graves.

http://www.togotopnews.com/index.php/education/item/893-interview-de-adougo-komlan-sur-les-echauffourees-a-l-ul-il-y-a-eu-beaucoup-de-blesses-graves

3- Des condamnations fusent

Plusieurs associations estudiantines ont condamné l’acte. Parmi elles figurent la Ligue Togolaise des Droits des Etudiants (LTDE) qui a exprimé son indignation  à travers un communiqué, repris par le site d’information icilome.com.

http://news.icilome.com/?idnews=842947&t=ltde--est-ce-un-crime-de-vouloir-etudier-dans-de-bonnes-conditions?-

4- L’Université de Lomé se prononce et accuse

Selon le président de l’Université de Lomé, Pr. Dodzi Komlan Kokoroko, le MEET a changé de ligne « consensuelle» avec délogement des étudiants et perturbations des cours. Ce qu’il qualifie « d’irresponsable ». Il a expliqué que c’est pour garantir la sécurité des personnes et des biens sur le Campus que la police est intervenue pour restaurer l’ordre public. Sa position a été soutenue par un communiqué officiel de l’Université de Lomé, lu ce mercredi 25 Janvier à la Télévision nationale condamnant l’attitude du MEET et des étudiants.

5- Un nouveau patron à la tête de la police universitaire

Dans la foulée, un nouveau patron a pris la tête du Corps de la Police universitaire (COPUL). Il s’agit de Kokou Aho qui a pris fonction ce mardi 23 Janvier. L’information est publiée par nos confrères de Icilome .com.

http://news.icilome.com/?idnews=842956&t=kokou-aho-a-la-tete-de-la-police-universitaire

6- « Une ambiance délétère s’installe »

Faisant une brève analyse sur la situation au campus de Lomé, le journal Fraternité dans un article titré « Université de Lomé : Une ambiance délétère s’installe », indique que la situation actuelle risque de compromettre le plan de développement de l’Université de Lomé qui couvre la période (2015-2020).

Par ailleurs, il faut souligner que, outre le MEET, l’Association pour la Cause Estudiantine (ACE) brandit aussi sa plateforme revendicative. Togotopnews a évoqué le sujet.

 http://togotopnews.com/index.php/education/item/898-universite-de-lome-l-ace-a-aussi-sa-plateforme-revendicative

Last modified on Saturday, 27 January 2018 09:29

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook