Sunday, 21 October 2018

E ENVIRONNEMENT

Thursday, 27 September 2018 19:16

COP 24 : 3 préoccupations majeures de la société civile togolaise

 Yaovi Joseph Kogbe (à droite), Rolande Aziaka (au Milieu) et Morgan Rohel (à gauche) Yaovi Joseph Kogbe (à droite), Rolande Aziaka (au Milieu) et Morgan Rohel (à gauche) Photo prise par Atha Assan

La société civile togolaise s’active pour être bien organisée à la Conférence des Nations Unies sur le Changement climatique (COP) et travailler dans de meilleures conditions. Pour les prochaines rencontres et ce à partir de la COP24 qui se tient  en décembre 2018 en Pologne, elle réclame trois choses de la part des autorités togolaises pour une meilleure capitalisation des Conférences.

 

1-       Avoir un message commun en amont

La société civile togolaise  veut capitaliser sur la participation de tous acteurs togolais aux négociations climatiques. « Nous voulons qu’en amont de cette COP, nous puissions avoir un message commun qui soit le message du Togo, aussi bien de la société civile que la délégation officielle », souhaite Yaovi Joseph Kogbe,  Directeur  Exécutif de l'ONG OPED-Togo et  Coordonnateur international du Réseau Climat & Développement.

2-       Un stand propre au Togo

Selon le Directeur  Exécutif de l'ONG OPED-Togo, il est important que le Togo ait un cadre de travail propre à lui à la COP24. « Nous voulons également que sur place nous puissions avoir un cadre, un pavillon ou un stand. Un endroit qui permet d’identifier le Togo au cours de cette conférence », fait-il savoir.

3-       Un cadre de suivi des décisions prises

L’après COP préoccupe également la société civile togolaise. « Et qu’à la fin également nous puissions avoir également un cadre qui nous permet de suivre la mise en œuvre des décisions qui sont prises au cours de la Conférence », ajoute Yaovi Joseph Kogbe.

Faut-il le souligner, la société civile a exposé ses préoccupations au cours d’une rencontre avec les professionnels de médias le mardi 25 septembre 2018, à l’Institut Français du Togo.

Cop 24, une rencontre très technique

Selon le porte-parole d’une vingtaine d’organisations de la société civile, intervenants dans le domaine de l’environnement au Togo, Yaovi Joseph Kogbe, la Cop24 est une COP plus techniques qui va porter sur la définition des règles d’application de l’accord de Paris. « Les enjeux sont pour nous de trois ordres. D’abord, il y a des questions de financement qu’il faut trancher, faire l’état des lieux de ce qui a été fait et définir ce qui va être fait à partir de 2020, année de mise en œuvre de l’accord de Paris », explique-t-il.

Atha Assan

Last modified on Thursday, 27 September 2018 19:46

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook