Thursday, 15 November 2018

F FAIT DIVERS

Monday, 10 September 2018 16:26

Visite surprise d’un gros serpent dans une buvette à Lomé

Un serpent Un serpent Photo crédit : DICI

La scène s'est passée jeudi 6 Septembre dernier à N’tifafakomé (Sud-ouest 2ème arrondissement/ Lomé), dans la matinée . Un gros serpent fait une visite sans courtoisie à des clients dans un bar du quartier. L’information est donnée par nos confrères du Bi-hebdomadaire, « Le Correcteur », dans sa parution du  lundi 10 septembre 2018.

« Jeudi 6 septembre aux alentours de 11 heures, un serpent a fait irruption dans un bar qui surplombe la fosse du ponceau. C’est peu dire que l’effroi causé chez les serveurs et l’entourage était immense. En danger de mort, les personnes menacées à la buvette ont dû prendre l’alarme et trouver un renfort salutaire dans les quelques dix personnes venues en découdre », rapportent nos confrères.

Ce n’est qu’à grand renfort de poutres munies de clous et autres outils analogues, poursuit le journal, qu'on est parvenu à trucider l’indésirable bête. A en croire une commerçante du milieu, les "sauveurs"ne sont autres que des mécaniciens et vendeurs de véhicules d’occasion officiant non loin dudit bar ", ajoute le Correcteur.

Déjà dans sa parution n°833 du lundi 20 août 2018, "Le Correcteur" avait alerté sur le danger. « Une bonne partie des habitants de N’tifafakomé à Lomé, sont aujourd’hui obligés de cohabiter avec de venimeux serpents. Ces serpents qui tirent leur force depuis la fosse béante d’un mini pont dans les encablures, continuent de déambuler pour le plus grand malheur des habitants situés à la ronde. Mais si rien n’est fait pour mettre un terme à ces apparitions à répétition, le pire risque de se produire », avait averti le journal.

Toutefois, cette interpellation du « Correcteur » n’a été qu’un pavé dans la mare.

 Par ailleurs,  les personnes vivant dans les environs affichent leur inquiétude quant à la répétition de cette situation. Il en appelle à l’assistance des plus hautes autorités du pays notamment du ministre de la sécurité et de la protection civile, Gal. Yark Damehame.

La Rédaction

 

Last modified on Monday, 10 September 2018 18:32

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook