Thursday, 19 September 2019

I INSOLITES

Thursday, 13 July 2017 14:20

Nathaniel Olympio demande la démission de AWA Nana et la dissolution du HCRRUN

Président par intérim du Parti des Togolais, M. Nathaniel Olympio Président par intérim du Parti des Togolais, M. Nathaniel Olympio

Le Président par intérim du Parti des Togolais, M. Nathaniel Olympio réagissant ce mercredi 12 Juillet par rapport à l’actualité politique nationale  a suggéré la dissolution  de la structure chargée de la réconciliation au Togo  et la démission de sa présidente.

M. Nathaniel Olympio considère que l’institution, présidée par  Mme Awa Nana ne remplit pas la mission à elle confiée, et par conséquent elle doit être dissoute.  « Je crois savoir que Mme Awa Nana s’était prononcée récemment sur la possibilité d’une démission, si elle n’arrivait pas à obtenir les moyens de son travail.  Alors qu’est-ce qu’elle a pu obtenir  pour qu’aujourd’hui, elle soit toujours en place ?  Est-ce que des milliards qui ont été débloqués sont suffisants pour satisfaire les objectifs poursuivis par le  HCRRUN?  Est-ce que le HCRRUN a donné la possibilité aux victimes d’identifier les auteurs de leurs atrocités ? Nous n’avons pas tout cela donc le HCRRUN ne remplit pas la mission qu’on lui a confiée. Il faut donc de mon point de vue, que Mme Awa Nana  rende le tablier. Le HCRRUN doit être dissout pour qu’on mette en place l’organe le plus adapté à donner satisfaction  au peuple  togolais », indique M. Nathaniel Olympio.

Pour le Président par intérim du Parti des Togolais, les actions du Haut-Commissariat pour le Renforcement de la Réconciliation et l’Unité Nationale  (HCRRUN) sont la preuve vivante que le régime ne veut pas donner satisfaction au peuple.  Selon lui, cette institution qui émane de l’Accord Politique Globale (APG) est devenue « un instrument de fraude morale » et de « fraude intellectuelle ».

M. Nathaniel Olympio pense tout de même que, le HCRRUN n’est véritablement pas inscrit dans le processus de réconciliation, car dit-il, ni  les togolais, ni les victimes des exactions et traumatismes ne sont pas satisfaits   des activités du HCRRUN notamment les cérémonies de purification. 

Dans son intervention du 12 Juillet, le Président par intérim du Parti des Togolais est également revenu sur la loi portant découpage des communes, l’interdiction récente d’un atelier du parti au Nord du pays, l’unicité d’action entre le groupe des six et le CAP 2015 sur les réformes et la décentralisation,  l’élection du Chef de l’Etat Togolais à la tête de la CEDEAO.

M. Nathaniel Olympio s’est aussi prononcé sur la concertation entreprise par le ministre de l’Administration Territoriale avec la classe politique dans le cadre des prochaines échéances électorales. A propos de cette  concertation, il révèle que son parti n’a pas été invité. « Le parti des Togolais n’a pas participé à cela, peut être que le Parti  des Togolais est  une bête noire de ce régime. Parce que depuis que le parti existe, le régime n’a jamais daigné l’inviter à une quelconque manifestation qu’il organise », regrette M. Nathaniel Olympio.

 

Hélène Doubidji

Last modified on Thursday, 13 July 2017 15:05

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook