Thursday, 16 August 2018

M MEDIAS

Friday, 03 August 2018 15:18

Gestion des conflits : le rôle du journaliste

Gestion des conflits : le rôle du  journaliste Photo crédit : Rcf.fr

Un journaliste est un acteur clé de la société. Il informe, sensibilise et éduque mais  ignore dès fois qu’il peut, aussi à travers ses écrits ou informations données, contribuer soit à l’atténuation ou à la résolution d’un conflit ou soit à l’activation de ce conflit. C’est dans ce sens qu’une trentaine de journalistes ont été formés ce mercredi 01 août 2018 en « gestion de conflits et son utilité ».

Selon M. Kag Sanoussi, Expert en Intelligence Négociationnelle de l’Institut International de Gestion des Conflits (IIGC), le rôle du journaliste c’est  d’informer avec des informations exactes et neutres mais quand il y a conflit et crise, le journaliste a un rôle particulier. « Pour pouvoir l’assumer, il faut qu’il soit formé, sensibilisé sur son rôle parce qu’il peut malheureusement activer un conflit comme il peut aider à l’apaisement de ce conflit », fait-il savoir.

Durant deux heures d’horloge, les journalistes de la presse privée comme publique ont découvert des outils ou stratégies pouvant les aider à optimiser leur travail dans le traitement des sujets parfois sensibles et d’aller vers l’intérêt général.  Ces outils, selon Kag Sanoussi,  permettent surtout d’ « avoir une vision beaucoup plus haute de la chose et de ne pas tomber dans la caricature ». Ainsi, poursuit-il, « il est important d’avoir un traitement éthique, responsable et fiable ».

A cet effet,  l’Expert en Intelligence Négociationnelle fait découvert aux journalistes plusieurs méthodes pour bien gérer un conflit. Toutefois, conseille-t-il, l’un des bases que chacun doit en faire usage est la méthode SORA : « Situer, Observer, Réfléchir, et Agir. Constituer un socle spécifique autour duquel on peut gérer tout type de conflit parce qu’on prend le temps de le comprendre, de l’analyser, de voir les différents aspects social pour traiter ce conflit-là ».

La méthode SORA, explique l’expert, est très important pour chaque journaliste. « D’une part cela permet d’aller plus en avant et de ne pas réagir mais d’agir. Quand on réagit on manque de temps de réflexion alors que quand on manque de temps de réflexion on n’est pas efficace », soutient Kag Sanoussi.

Crée en 2013 et basé en France et en Côte d’ivoire, l’Institut International de Gestion des Conflits (IIGC) a pour rôle de travailler à gérer les conflits. Il travaille sur les lignes managériales et stratégiques, la communication et la médiation.

Atha Assan

Last modified on Friday, 03 August 2018 15:30

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook