Monday, 18 June 2018

P POLITIQUE

Monday, 19 February 2018 10:42

Sortie médiatique de Mgr Kpodzro : Le MSF trouve des « incohérences » et de la « paranoïa »

Le Mouvement de Soutien pour le Président  Faure (MSF) par une lettre ouverte rendue publique ce samedi 17  février,  n’est pas allé du dos de la cuillère pour  fustiger les propos de la dernière sortie de Mgr Kpodzro. La lettre ouverte revient  sur ce que le MSF considère comme  « les incohérences » dans la restitution des travaux de la  conférence nationale  par le prélat et la paranoïa de l’homme d’Eglise, relative à  l’emprise des démons sur la vie politique du Togo.

La lettre ouverte du MSF révèle  que l’homme d’Eglise lors d’une  sortie médiatique  la semaine passée, n’a pas fait allusion aux écarts de comportements dictés par son activisme débordant qui a occasionné aussi bien l’échec de la conférence nationale que la bonne conduite de la transition.

Le MSF dans sa lettre de deux pages, lue par son Secrétaire Général adjoint, Abewou Komlan Amégbo, en veut pour preuve le fait que Mgr Kpodzro ait encouragé le procès de Gnassingbé Eyadema lors de la  conférence nationale, ce que par exemple son homologue Isidore De Souza avait évité au Bénin.

Le prélat est ailleurs soupçonné « de mesquinerie » au moment de la transition. « Vous faites croire que les travaux du Haut Conseil de la République était rigoureusement empreint de patriotisme. Quel grotestesque mensonge. Il ne nous échappe pas que, le Premier Ministre de la transition  a gagné les élections au Bénin, que le schéma étant en passe de se reproduire au Togo avec le très jeune Premier Ministre de transition qui avait échappé à votre contrôle, vous aviez travaillé l’évincer en instrumentalisant la Constitution de 1992 qui, par une opportune  limite l’âge, l’excluait d’emblée de la course à la Présidence de la République », lit-on dans la lettre dans laquelle, il  est également reproché au  prélat  de faire un choix hasardeux qui a capoté la transition au Togo.

« Alors que les Béninois que vous preniez pour modèle avaient favorisé le maintien du parti-Etat, dans l’arène politique, sans changement de dénomination, avec la possibilité pour le Président Mathieu Kérékou de se présenter librement à la première élection sous l’ère du Renouveau démocratique sous sa bannière, vous avez, ici, décidé  absolument le changement de la dénomination du RPT, en refusant qu’il tienne son congrès. Résultat, le Premier Ministre s’est retrouvé sous un déluge de feu », relève la lettre.

La lettre s’est également appesantie sur « le paranoïa des démons » du prélat. Pour le MSF, l’affirmation de l’homme d’église selon laquelle le Togo est  sous le contrôle  des démons à la suite de différents pactes noués par les différents Présidents qui l’ont dirigé, apparait comme une grotesque affabulation indigne d’un prélat.

« D’abord parce qu’une telle affirmation porte atteinte aux personnalités en question qui sont source de fierté et de patriotisme pour leurs familles, ainsi que pour de nombreux Togolais et pour les Africains en général », indique la lettre.

Ensuite pour le MSF cela éprouve leur foi.  « Venir nous dire après toutes ces années pendant lesquelles vous chantiez que tout ce qui arrive est voulu par Dieu, que rien ne peut sans la volonté de Dieu et que le pouvoir est d’essence  divine  et venir nous révéler  qu’en dépit de toutes ses prières et de la puissance  supposée de toutes ses innovations  que  notre pays serait sous le contrôle des démons, ne fait pas du sérieux de la part d’un archevêque émérite », regrette le MSF.

 

Germain Doubidji

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook