Tuesday, 13 November 2018

P POLITIQUE

Monday, 19 February 2018 13:33

Dialogue inter-togolais : Les acteurs débutent déjà les travaux à huis clos

Photo de famille sanctionnant l'ouverture du dialogue Photo de famille sanctionnant l'ouverture du dialogue

Le vingt-septième (27ème) dialogue entre acteurs politiques togolais est ouvert ce lundi 19 février 2018, à Lomé, en présence du président Ghanéen Nana Akufo- Addo et de son Ministre de la sécurité, Albert Kandapaa et du premier ministre togolais Sélom Klassou.

Ont pris part à l’ouverture officielle de ce dialogue des autorités gouvernementales, traditionnelles et religieuses, des représentants des partis politiques, des députés, des ambassadeurs et autres personnalités. Des anciens ministres du Togo étaient également de la partie entre autres, Pascal Bodjona, Edem Kodjo et Joseph Kokou Koffigoh.

Selon Nana Akufo-Addo, les solutions à la crise qui secoue le Togo dépendent et viendront des togolais eux même. « Je n’ai rien à imposer aux togolais », a-t-il déclaré.

Du côté du parti au pouvoir comme de l’opposition, l’intérêt national reste une priorité.  A l’Union pour la République (UNIR), l’on appelle au compromis. « Nous lançons un appel au compromis. Ce qui veut dire que tout le monde doit laisser tomber les masques pour que des solutions qui sont dans l’intérêt de toute la population togolaise soient trouvées », a fait savoir la Coordinatrice du Mouvement des Femmes Unir, Mme Kayi De Souza.

Pour sa part, Patrick Lawson, Vice-président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), estime  qu’il est temps que l’on fasse feu de tout bois pour un dialogue réussi. « Je crois que nous devons souhaiter que ce dialogue réussisse. Ceci dépend de la bonne foi de part et d’autres parce que les sujets à discuter sont  connus de tout le monde et il faudrait que chacun se dise qu’il est temps  que le Togo se réconcilie et que les togolais se mettent ensemble », a-t-il expliqué.

Par ailleurs, Mrg Dénis Amuzu-Dzakpah, Archevêque de Lomé,  de son côté, invite les protagonistes de la crise  à s’écouter et à s’entraider pour un heureux aboutissement du dialogue.

Il faut noter que ce dialogue qui s’ouvre ce lundi va durer environ dix (10) jours.

 

Atha Assan

Last modified on Monday, 19 February 2018 14:12

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook