Monday, 21 May 2018

P POLITIQUE

Wednesday, 02 May 2018 12:54

Les raisons pour lesquelles Didier Amela quitte définitivement l’ANC

Dr. Didier Amela, ex militant de l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) Dr. Didier Amela, ex militant de l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC)

Membre fondateur et conseiller politique à l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Dr. Didier Amela, a envoyé une lettre de  démission au bureau dudit parti ce mercredi 02 mai 2018. L’information est portée à la connaissance des professionnels des médias ce même jour au cours d’une conférence de presse que l’intéressé a organisé à Lomé. Cette démission selon cet acteur politique est motivée par plusieurs raisons.

Dans ses explications, Dr. Didier Amela a souligné que cette décision est personnelle et que cela n’a rien à avoir avec l’actualité politique. « Les raisons de ce départ sont des raisons tout à fait personnelles, cela n’a rien à avoir avec l’actualité politique, c’est une décision  particulière. Elle relève de ma vision personnelle des choses et des relations humaines. Quand vous êtes avec certaines personnes et que vous sentez que vous n’avez plus votre place, la meilleure des choses à faire, c’est de vous retirer en toute honnêteté. Je ne lance pas une pierre au Parti que j’ai contribué à créer, je ne suis contre personne. C’est justement pour être en harmonie avec moi-même, ma famille et ma vision de voir les choses que je prends  cette douloureuse décision », a-t-il déclaré.

Toutefois, le désormais ex-militant du parti de Jean-Pierre Fabre, estime qu’il n’était pas bien traité pas ses camarades au sein du parti. « La fédération de Dayni dont je suis originaire est dirigé par moi mais au moment de prendre certaines décisions,  on ne me consulte pas, on s’arrange avec d’autres personnes  qui me mettent des bâtons dans les roues », a-t-il expliqué.  

Dr. Didier Amela révèle aussi,  qu’en 2013 au moment des législatives, un membre de la fédération de Dayni (ANC) est parti retirer son dossier de candidature  et l’a gardé chez lui pendant plus de trois mois sans que le Parti ne réagisse. « C’est en 2015, suite à certaines démarches que j’ai réintégré le groupe et on m'a fait comprendre que j’aurais monté les jeunes de Dayni pour faire campagne contre l’ANC », a-t-il fait savoir.

Outre les désagréments de 2013, Didier Amela a indiqué qu’il a été également victime d’une autre mésaventure au sein de l’ANC en 2017 avant les événements d’Août. 

Pour lui, face à ces évènements qui se succèdent, le meilleur moyen est de démissionner. « Quand vous venez dans un milieu et que la manière dont on vous accueillait, on ne vous accueille plus de la même façon ; quand vous posez les questions et qu'on ne vous répond pas,  et bien je pense que la meilleure chose à faire, c’est de se retirer tout tranquillement », a soutenu Didier Amela.

Par ailleurs, l’homme précise que les meilleures armes en matière de politique, c’est la sincérité, la franchise et la détermination. « Le choix que je viens de faire n’est pas le choix du bien ou du mal. C’est le choix entre le détestable et le préférable. Je choisis le préférable pour être en paix et en harmonie avec moi-même », a conclu Didier Amela.

Atha Assan

Last modified on Wednesday, 02 May 2018 19:26

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook