Monday, 21 May 2018

P POLITIQUE

Wednesday, 16 May 2018 11:14

Togo : le Groupe des Républicains et Ecologistes pour la sauvegarde de la République

Six partis politiques légalement constitués ont  décidé de se  metrre ensemble en formant un mouvement dénommé le Groupe des Républicains et Ecologistes du Togo (GRET).

Ces formations politiques sont notamment le Parti Ecologiste Panafricain(PEP) de Koffi Palley, le Mouvement des Républicains Centristes(MRC)  d’Abbas Kaboua, le  Parti pour le Renouveau et le Progrès Social (PRPS) de  Michel Mawu-Agbessi,  le  Parti Togolais pour la Jeunesse (PTJ) de D’Almeida Amegan, le Parti d’Union pour le Développement Economique et Social(PUDES) de Essoboziwè Binizi et le Front Nation (FN)  de Didier Amela.

Le Groupe des Républicains et Ecologistes du Togo (GRET), officiellement lancé ce mardi 15 mai 2018 à Lomé, a pour objectif d’œuvrer d’une part pour la résolution de la crise qui secoue le Togo depuis plusieurs mois et d’autre part d’orienter le Togo dans la voie d’un développement harmonieux avec la prise en compte des valeurs de la République.

Il s’agit selon Didier Amela, président du GRET,  d’expliquer à tous les protagonistes de la crise  que les filles et les fils d’un même  pays peuvent s’entendre et régler leurs problèmes en mettant de côté les ambitions et les intérêts personnels. « Ils doivent avoir à l’esprit que derrière les calculs et les intérêts, il y a un peuple qui crie, qui souffre et qui  gémit au quotidien sous le poids de la fatalité » a indiqué le président du Front National.

Le GRET interpelle ainsi toutes celles et tous ceux pour qui le mot République a un sens et une résonnance particulière. « Nous mettons un accent particulier sur la république, parce que c’est notre chose collective, c’est notre héritage commun, c’est par-là que nous nous sentons vraiment togolais et que nous sommes appelés à préserver notre ‘’togolité’’, celui qui aime la République doit la sauver » a laissé entendre Didier Amela.

Le mouvement entend inscrire son action dans le cadre de la démocratisation inclusive du Togo  et de ses institutions au titre desquelles les togolais dans leur ensemble ont consenti tant de sacrifices et nourri tant d’espoirs. « Il s’agit bien évidemment de revoir les textes dans le sens des réalités de notre pays et aussi dans le sens des aspirations  exprimées  par le peuple à travers les urnes », a affirmé le président du Front National.

 Le GRET inscrit également son programme dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, afin de permettre aux togolaises et aux togolais de mieux vivre et d’aspirer un avenir plus radieux.

Rappelons que le 9 mai dernier, le Front National a lancé l’idée de créer un grand mouvement républicain qui devait porter la lourde responsabilité d’une alternance apaisée.

 

Rachel Doubidji

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook