Wednesday, 24 October 2018

P POLITIQUE

Saturday, 02 June 2018 21:52

Les leaders de la Coalition accueillis en liesse à Kagnikopé

Dr Georges-William Kouessa au milieu de la foule à Kagnikopé Dr Georges-William Kouessa au milieu de la foule à Kagnikopé

Les populations de Kagnikopé (Banlieue-Est  Lomé) et ses environs sont sorties massivement ce samedi 02 juin 2018 pour accueillir les leaders de la Coalition des quatorze partis politiques de l’opposition. Femmes, hommes, jeunes et enfants sont présents pour écouter le message apporté.

Tour à tour et dans une ambiance au rythme des tam-tams, les leaders délivrent leur message à la population. Parmi eux, Pascal Adoko de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA), Targone Sambiri du parti Les Démocrates Socialistes Africains (DSA), Dr Georges-William Kouessan de Santé du Peuple et Togbui Dagban Ayivon IV du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR).

Après avoir expliqué  l’objectif du meeting aux militants et sympathisants des partis membres de la coalition, la parole est donnée au public de poser des questions. Si les uns se sont appesantis sur les rafles des forces de l’ordre les nuits dans les quartiers à Lomé, les autres se sont prononcés sur l’évolution de la situation politique dans le pays.

Prenant la parole, Dr Kouessan fait savoir que ce meeting permet à la coalition d’être plus proche de la population, les écouter et de les mobiliser davantage. Sur la question des rafles les nuits, Il fait comprendre à la population que la coalition s’active pour mettre fin à cette situation.

A son tour, Pascal Adoko entonne une chanson en langue locale galvanisant la foule avant de les inviter à développer l’amour envers autrui. « Nous devons nous aimer les uns les autres pour construire ce pays. Ce que nous demandons n’est dirigé contre personne. Nous demandons le retour à la constitution de 1992.  Cette constitution sera profitable à nous tous », explique-t-il sous un ton houleux. L’opposant ajoute également que l’ambition de la Coalition des quatorze partis politiques de l’opposition est d’aboutir à des réformes constitutionnelles et institutionnelles à travers un gouvernement de transition. « Un gouvernement pour un nouveau départ et l’ordre dans la république », indique Pascal Adoko.

Le dernier à prendre la parole au cours de ce meeting, c’est Togbui Dagban Ayivon IV du CAR. Il remouille la foule à travers le cri « tchoboé ! » auquel la population répond « hé ! ». Il fait savoir au public que les forces de l’ordre et de sécurité sont des frères. « Ce changement que nous demandons va profiter premièrement à eux », explique-il à la population.

Par ailleurs, les leaders ont rappelé à la population d’être mobilisé à prendre part aux manifestations qu’organise la coalition dans les prochains jours.

Ce meeting démarré la semaine derrière, s’organise dans différents quartiers périphériques de Lomé.

Atha Assan

Last modified on Sunday, 03 June 2018 15:12

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook