Wednesday, 24 October 2018

P POLITIQUE

Tuesday, 05 June 2018 12:18

C’est confirmé ! La coalition sera dans les rues les 06, 07 et 09 juin et suivant ses propres itinéraires

Marche de l'opposition (Photo archive) Marche de l'opposition (Photo archive) Alome

Les leaders de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition étaient face à la presse ce mardi 05 juin 2018, à Lomé. Objectif, appeler les militants et sympathisants des partis membres de ce regroupement politique à répondre massivement à cette énième manifestation qu'elle organise les 06,  07 et 09 juin  sur toute l’étendue du territoire.

Selon la  déclaration liminaire lue à cette rencontre des médias, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition informe qu’ elle a déposé une lettre d’information auprès du ministre  de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales en vue d’appeler à manifester pacifiquement  sur tout toute l’étendue du territoire nationale.

Cette information, souligne la déclaration est interprétée d’une manière erronée par l’autorité. « Se fondant sur une interprétation tendancieuse et volontairement erronée du souhait émis par le facilitateur  de voir la coalition suspendre les manifestations, une chose que le dialogue censée durer 10 jours, le gouvernement après avoir échoué à interdire ouvertement  les manifestations pacifiques de l’opposition, a pris  devoir de modifier unilatéralement  les itinéraires en violations  de la constitution et  de la loi sur la liberté de manifestation », indique la déclaration.

La coalition, dans sa déclaration, dénonce avec « fermeté » ce changement « illégal et injustifié » des itinéraires. « Cela relève d’une stigmatisation de la population togolaise  et la violation de ses droits », souligne la déclaration. 

La coalition, poursuit la déclaration, n’attend pas s’agglutiner face à la violation des droits constitutionnels des togolais  et des lois de la république en l’occurrence celle fixant les conditions de la liberté de la réunion  et de manifestation pacifique publique. «  En conséquence, la coalition confirme son appel à manifester les 06,  07 et 09 juin 2018 à Lomé et sur toute l’étendue du territoire national  suivant  les itinéraires qu’elle a elle-même défini. La coalition rappelle aux forces de sécurité et de défense qu’investir les lieux de rassemblement c’est se mettre hors la loi.  En effet, selon les dispositions constitutionnelles, les forces de sécurités et de police ont pour mission de protéger le libre exercice de droit et de liberté  et de garanti la sécurité des citoyens et de leur bien », lit-on dans la déclaration.

Par ailleurs, estime la coalition, « si le gouvernement persiste dans sa logique répressive, la coalition prendra acte de cette attitude regrettable et inacceptable puis en tirera toutes les conséquences qui s’impose ».

L’appel est lancé aux  syndicats, hommes et femmes de la société civile, revendeuses et revendeurs, cadres à répondre massivement à cette manifestation de trois jours pour exiger «  le retour à la constitution de 1992 dans sa version originelle, les réformes constitutionnelles et institutionnelles, la révision du  cadre électorale y compris le vote des togolais de la diaspora, la libération des manifestants arrêtés dans l’exercice de leur droit constitutionnel, la levée de l’état de siège de fait dans les villes de Mango, Bafilo, sokodé, Kara et dans les quartiers de Lomé ainsi que l’arrêt immédiat des rafles dans les quartiers de Lomé ».

Atha Assan

Last modified on Tuesday, 05 June 2018 17:29

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook