Monday, 10 December 2018

P POLITIQUE

Tuesday, 05 June 2018 17:29

Voici comment fonctionnent les partis au sein de la Coalition des 14

Quelques responsables des partis membres de la coalition devant la foule lors d'une manifestation Quelques responsables des partis membres de la coalition devant la foule lors d'une manifestation Photo crédit : aLome

Des informations persistantes circulent ces derniers temps sur de probables divisions au sein du regroupement de 14 partis politiques de l’opposition dénommé « Coalition des 14 ». Ces informations qui sont véhiculées sur les réseaux sociaux et publiées par certains journaux de la place sont battues en brèche ce mardi 05 juin 2018 par les partis membres de la coalition, au cours d’une rencontre avec les médias.

Prenant premièrement la parole à cette conférence de presse, le conseiller de Tikpi Atchadam, président du Parti National Panafricain (PNP), Ouro-Djikpa Tchatikpi rassure et fait découvrir le fonctionnement de  la coalition.  « Depuis que la coalition a été mise  sur les fonts baptismaux le 01 aout 2017 jusqu’aujourd’hui, c’est le débat  qui est notre matériel. C’est autour du débat que nous menons nos activités. Ainsi, nous sommes plus forts et chaque parti a sa vision, ses positions », explique-t-il. Selon le conseiller du président du PNP,  lorsqu’il y a une thématique à discuter, chacun au sein de la coalition met ses idées dans la cagnotte en termes de débat. « C’est à l’issu de ce débat-là que nous arrivions à un consensus. Quand vous nous voyez autour d’une même table, c’est pour vous dire que nous sommes toujours ensemble pour mener le combat jusqu’à la victoire finale. Il n’y a pas de problème entre le PNP et l’ANC et il n’y en aura jamais. Il n’y a pas de problème entre le PNP et les treize autres partis politiques de la coalition et il y en aura point. C’est une coalition qui a été mis sur pied pour aller jusqu’au bout et parvenir jusqu’à ce que la dictature soit éradiquée totalement sur la terre de nos aïeux », fait-il savoir.

Pour sa part, le Chef de file de l’opposition et Président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Jean-Pierre Fabre, indique  que « c’est le pouvoir en face qui fait des gymnastiques pour diviser  la coalition».

De son côté, la Coordinatrice de la Coalition et Secrétaire nationale de Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA), Brigitte Adjamagbo Johnson, fait savoir qu’il y a  quelques petits problèmes de discipline au sein de la coalition mais les partis essayent de les surmonter. « En ce qui concerne l’essentiel, le fond, on est d’accord là-dessus. Nous sommes d’accord qu’aujourd’hui, nous devons être au service du peuple.  C’est de cela qu’il s’agit et chacun fait des efforts dans ce sens.  On a des positions différentes parfois mais à force de débattre, on finit par s’entendre », souligne la Coordinatrice de la Coalition.

Par ailleurs, Brigitte Adjamagbo Johnson affirme que  le souhait du peuple togolais est de voir la coalition toujours unis. « C’est ce que le peuple nous demande à chaque manifestation à Lomé comme à l’intérieur du pays », informe-t-elle.

Faut-il le souligner, l’objectif premier de la conférence de presse de ce mardi, organisée par la coalition, est de confirmer la tenue des manifestions qu’elle programme sur les 06, 07, et 09 juin sur toute l’étendue du territoire.

Atha Assan

Last modified on Wednesday, 06 June 2018 09:10

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook