Saturday, 15 December 2018

P POLITIQUE

Tuesday, 31 July 2018 19:00

Sortie de crise au Togo: la CEDEAO montre enfin la voie à suivre

Muhammadu Buhari, actuel Président en exercice de la Cedeao Muhammadu Buhari, actuel Président en exercice de la Cedeao Photo crédit : Rfi.fr

La fumée blanche  est finalement sortie de la 53ème session ordinaire des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao tenue ce mardi 31 juillet à Lomé.  Une feuille de route de sortie de crise au Togo est proposée.

 La Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté Ouest-africaine exhorte le gouvernement à procéder à la révision intégrale du fichier électoral en vue de l’organisation, le 20 décembre 2018, des élections législatives.

Aussi, invitent-ils le gouvernement et les acteurs politiques à œuvrer  en vue  de l’adoption des réformes constitutionnelles en prenant en compte entre autres points, le mode de scrutin à deux tours pour l’élection du Président de la République ; la limitation à deux, du mandat du nombre de mandats présidentiels, la recomposition de la Cour constitutionnel pour notamment revoir sa composition et limiter le nombre de mandat de ses membres ; le renforcement du procès électoral.

A cet effet, la Conférence  recommande l’adoption de ces réformes par la voie parlementaire en vue d’accélérer le processus  de leur mise en œuvre. "le cas échéant, ces réformes  seront soumises aux consultations électorales", souligne le communiqué final.

faut-il le souligner, la Conférence se réjouit des dispositions des dispositions envisagées par le gouvernement Togolais dans la préparation, l'organisation et le déroulement  d'élections transparentes, crédibles et inclusives à travers notamment "l'accélération et la finalisation du recensement  électoral pour  établir des listes électorales fiables; la possibilité pour les Togolais vivant à l'étranger de voter dans  leurs lieux de résidence lors des élections nationales et le  déploiement  des observateurs électoraux''.

Elle félicite également l'opposition pour  son esprit d'ouverture et son sens de la responsabilité et d'avoir souscrit au dialogue pour la satisfaction de ses revendications.

Retenons que les différents acteurs politiques togolais (du pouvoir comme de l’opposition) ont échangé au début de la rencontre avec les facilitateurs du dialogue inter togolais notamment Alpha Condé et Nana Akufo-Addo.

Par ailleurs, le Président Nigérian, Muhamadu Buhari est porté à la tête de l'Institution sous régionale. Il succède ainsi au Président Togolais, Faure Gnassingbé dont le mandat est à terme.

Atha Assan

Last modified on Tuesday, 31 July 2018 20:48

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook