Thursday, 15 November 2018

P POLITIQUE

Thursday, 16 August 2018 15:54

Les points essentiels du mémorandum de la Coalition des 14

Les leaders de la coalition Les leaders de la coalition Photo crédit : aLome

La Coalition des 14 partis politiques de l’opposition étaient face à la presse ce mercredi 16 août 2018, à Lomé. Objectif, fait découvrir à l’opinion nationale et internationale un mémorandum du regroupement politique sur la feuille de route de la CEDEAO. Voici l’essentiel du contenu du document rendu public et envoyé aux Présidents Alpha Condé et Nana Akufo-Addo.

Selon les premiers responsables de la Coalition, loin d’être de nouvelles revendications,  le mémorandum  se résume en des propositions pour décrisper une fois pour de bon la tension politique dans le pays depuis un an.

Ainsi, la Coalition, dans son document, propose la réalisation d’un recensement électoral national biométrique intégral. Une  opération qui selon elle devra se dérouler au cours d’une même période sur toute l’étendue du territoire national et s’appuyer sur l’organisation d’audiences foraines pour la délivrance d’acte nécessaire à l’établissement de carte nationale d’identité aux électeurs qui n’en ont pas.

Aussi, propose-t-elle,  « la recomposition de la Cour constitutionnelle, le renforcement du processus électoral, l’accélération et finalisation du recensement électoral, le déploiement des observateurs pour superviser le déploiement du matériel électoral dans le bureau de vote, le ramassage et le convoiement du matériel électoral vers les centres de compilation, la centralisation, la compilation et la transmission des résultats vers la CENI et la Cour Constitutionnelle ».

Pour y parvenir, le regroupement politique demande « la mise place  d’un gouvernement de transition pour une gestion commune et consensuelle du processus des réformes et d’organisation des élections dans un esprit de responsabilité politique ».

Par ailleurs, à la coalition, l’on reste toujours attaché à la fameuse phrase « En Aucun Cas ». « Nous ne pouvons jamais accepter une réforme sans la formule En aucun. Sinon à quoi servira toute la lutte que nous avons menée jusque-là ? Même si il faut aller au référendum nous sommes prêts », a confié Brigitte Adjamagbo, Coordinatrice de la Coalition à la rencontre de ce jeudi avec les médias.

Par ailleurs, les deux facilitateurs reconduits par la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Cedeao, sont attendus à Lomé la semaine prochaine pour rencontre les protagonistes et discuter sur la mise en œuvre de la Feuille de route.

La Rédaction

 

 

Last modified on Thursday, 16 August 2018 16:06

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook