Saturday, 15 December 2018

P POLITIQUE

Wednesday, 05 September 2018 13:31

3 actions du nouveau mouvement « Forces Vives » pour une sortie de crise au Togo

Le présiduim de la Rencontre Le présiduim de la Rencontre

« Forces Vives », c’est le nom du nouveau mouvement citoyen regroupant des leaders religieux, membres des Organisations de la société civile et des citoyens. Réunis ce 04 septembre 2018, à Lomé, les premiers responsables du mouvement ont présenté, au public, un manifeste intitulé « Espérance pour le Togo ». Découvrez les 3 objectifs essentiels du document.

 

            Obtenir une feuille de route plus élaborée

Cela signifie, selon Mme Maryse Quashie, membre des Forces Vives que le document comporte des jalons clairs, choisis sur la base d’un argumentaire pertinent de façon à constituer un chronogramme rationnel ; les bases et les démarches d’un processus consensuel.

2-      Participer à l’instauration d’un climat serein 

Cet objectif, précisent les membres des Forces Vives, vise à soutenir et à défendre les mesures d’apaisement social notamment la libération de tous les détenus politiques et la garantie de la liberté de manifestation dans toutes les localités du pays, et la facilitation du retour des réfugiés.  Aussi, les "forces vives" mettent-ils l'accent sur un « principe de confiance unanime » dans le processus de sortie de crise. Pour cela, souligne le manifeste, les réformes constitutionnelles, institutionnelles et surtout électorales doivent être considérées comme des préalables, si on ne veut plus aboutir aux mêmes constats que ceux faits par l’Union Européenne au lendemain des élections de 2015.

3-      Participer à la conception et à la mise en œuvre de la feuille de route

Les Forces Vivres veulent lutter pour être associé à tout débat concernant les ‘’indispensables’’ réformes. « Bien que les Organisations de la Société Civile ne visent guère l’exercice du pouvoir, elles sont conscientes que le bien-être du citoyen dépend de l’issue des élections ; voilà pourquoi nous entendons intervenir en amont par rapport à l’administration électorale pour que le processus électoral soit juste et transparent de manière que les résultats issus des élections entraînent l’adhésion du plus grand nombre », lit-on dans le document. Les premiers responsables du mouvement disent lutter,  de façon générale,  pour la prise en compte des attentes de citoyens. « La société civile entend particulièrement se faire entendre à propos des attentes concrètes des citoyens concernant le bien-être de chacun », rassure le document.

En outre, des actions communes sont envisagées pour  l’atteinte de ces objectifs. Dans le document présenté ce mardi 04 septembre aux citoyens, les membres des Forces Vives font savoir que compte tenu du fait que leurs choix stratégiques ne se limitent pas à la feuille de route de la CEDEAO, ils entendent initier toutes sortes d’actions et démarches communes dans le sens de l’atteinte des objectifs fixés. Ainsi, vont-ils œuvrer pour « la reconnaissance de la société civile », « l’éveil des citoyens » et « la veille citoyenne ».

Par ailleurs, les Forces Vives ont comme crédo "travailler sur concertation et de manière inclusive avec toutes les parties prenantes de la crise togolaise" . Rappelons que le mouvement a comme premiers responsables entre autres, Père Affognon de l’Eglise catholique ; André Kagni Afanou, Directeur du Centre de documentation et de formation sur les Droits de l'Homme, Michele AGUEY du Groupe de Réflexion et d’Action Femme, Démocratie et Développement (GF2D), et Pasteur VOUKE de l’Eglise Evangélique du Togo.

Atha Assan

Last modified on Wednesday, 05 September 2018 13:31

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook