Tuesday, 11 December 2018

P POLITIQUE

Thursday, 22 November 2018 13:00

Jean Kissi : « C’est pour court-circuiter »

Jean Kissi, député à l'Assemblée nationale Jean Kissi, député à l'Assemblée nationale Photo crédit : Togobreakingnews

Les députés de l’opposition étaient face à la presse ce jeudi 22 novembre 2018, à Lomé. Objectif, éclairer l’opinion sur ce qui s’est passé hier à l’Assemblée nationale.

Les députés de l’opposition ont claqué la porte ce mercredi à l’Assemblée nationale suite à l’introduction d’un projet  de loi portant révision constitutionnelle par le gouvernement. Devant la presse nationale et internationale aujourd’hui, les députés de l’opposition donnent les motivations de cette action. Selon ces parlementaires, c’est une manière de ne pas participer à un complot organisé par le gouvernement et sa majorité.

Prenant la parole, le député Jean Kissi, membre du parti de Me Yawovi Agboyibo, fait savoir  que le chronogramme de la CEDEAO dit qu’à la date du 10 novembre, l’expert en droit constitutionnel de la CEDEAO va soumettre à la CEDEAO ses conclusions provisoires, le rapport, le projet de texte constitutionnel élaboré après concertation avec les parties prenantes. « Ensuite, la transmission du projet final par le comité de suivi de la CEDEAO au gouvernement. Cela veut dire que c’est un texte soumis par l’instance supra qui est la CEDEAO que eux-mêmes sont allés chercher pour nous amener au  dialogue qui doit être étudié », a-t-il expliqué.

Le 15, poursuit le député du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), le comité doit remettre le texte au gouvernement. "À la limite, ils pouvaient attendre jusqu’au 15. C’est pour court-circuiter parce qu’ils savent déjà le 12 qu’ils ne sont pas d’accord avec le texte de la CEDEAO,  ils sortent un projet de loi. Pour nous, le texte que nous avons à étudier c’est le texte de la CEDEAO, c’est une décision de la CEDEAO", a-t-il dit.

Par ailleurs, souligne Jean Kissi, Il ne s’agit pas seulement d’un rapport. « Nous nous sommes rendus compte qu’à la suite du rapport de l’expert, la CEDEAO a transmis un avant-projet de loi. Tout est clair », informe-t-il.

Les députés de l’opposition étaient tous habillés en tenue parlementaire à travers des écharpes à l’effigie du drapeau togolais au cours de la conférence de presse.

Atha Assan

Last modified on Thursday, 22 November 2018 13:21

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook