Tuesday, 11 December 2018

P POLITIQUE

Wednesday, 05 December 2018 16:55

Fabre et les siens prévoient 10 jours de marches synchronisées

Fabre et les siens prévoient 10 jours de marches synchronisées Photo crédit : IciLomé

La coalition des 14 partis politiques de l’opposition veut passer à l’étape supérieure. Réunis en conférence de presse ce mercredi 05 décembre 2018 à Lomé, Jean-Pierre Fabre et les siens prévoient 10 jours de marches synchronisées sur toute l’étendue du territoire ainsi que des caravanes et séances de prières.

Dans une déclaration liminaire lue au cours de la rencontre, le regroupement politique annonce des séries de manifestations sur toute l’étendue du territoire pour dire non au ‘’coup de force électoral’’. « La coalition fera parvenir ce jour au ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales son programme de campagne appelant les populations à empêcher le coup de force électoral contre la feuille de route de la Cedeao et les lois électorales de la République », indique la déclaration.

Cette campagne, poursuit-elle, se déroulera selon le programme suivant : « Jeudi 06 et vendredi 7 décembre 2018, caravanes de sensibilisation dans les villes de Lomé et de l’intérieur du pays. Vendredi 07 décembre, prière musulmane aux intentions du Togo à la mosquée du terminal du Sahel à 12h30 ; samedi 08, lundi 10, mardi 11, mercredi 12, jeudi 13  et vendredi 14 décembre 2018, marches synchronisées à Lomé et sur toute l’étendue du territoire. Dimanche 09 décembre 2018 messe (catholique) aux intentions du Togo à Kovié, 9 h culte protestant à l’église presbytérienne du Togo à Ynékonakpoè et à l’église méthodiste Salem de Hanoukopé. Samedi 15, dimanche 16, lundi 17, mardi 18 décembre 2018, marche synchronisé à Lomé et sur toute l’étendue du territoire ».

Par ailleurs, la coalition fait savoir qu’elle a signifié par courrier signé du 02 décembre 2018 à Monsieur Payadowa Boukpessi, ministère de l’administration territoriale, de la décentralisation et des collectivités locales, qu’elle n’entend plus se plier à l’interdiction de ses manifestations ou l’imposition des itinéraires des dites manifestations.

Ainsi, le regroupement politique prévient que les élections prévues le 20 décembre prochain constituent un grave danger pour le Togo. « Elles ne doivent pas avoir lieues », affirme-t-elle.

A cet effet, la coalition appelle les facilitateurs et la Cedeao à prendre leur responsabilité pour éviter aux populations togolaise « des violences et massacres que peuvent engendrer le simulacre d’élections en cours ».

La Rédaction

Last modified on Wednesday, 05 December 2018 17:05

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook