Wednesday, 23 January 2019

P POLITIQUE

Wednesday, 26 December 2018 16:12

Fabre : « Ce combat transcende les appartenances partisanes »

Jean-Pierre Fabre, président national de l'ANC Jean-Pierre Fabre, président national de l'ANC Photo crédit : Hémicycles d'Afrique

La coalition des 14 partis politiques de l’opposition était face à la presse ce mercredi 26 décembre 2018 à Lomé. Une occasion pour annoncer de nouvelles manifestations politiques de grande envergure au Togo à partir de janvier 2019.

Selon le président de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC), Jean-Pierre Fabre, le peuple togolais ne doit compter que sur lui-même. « La plaie c’est nous qui la portons. C’est nous qui sentons la douleur. Nous ne devons compter que sur nous-même. Ce combat transcende les appartenances partisanes pour devenir une lutte de libération citoyenne. Tout le monde est concerné. Surtout ceux qui ont jugé indispensable de demander le report pour que ces élections (législatives ndlr) ne soient pas une formalité comme d’habitude mais qu’elles soient de réelle compétition électorale », a-t-il expliqué.

C’est fini, poursuit l’opposant, d’accompagner quelqu’un. « C’est pour cela que la conférence de presse d’aujourd’hui a une valeur particulière. Nous annonçons la fin d’une phase et le début d’une nouvelle phase dans laquelle tout le monde doit se sentir concerné », a déclaré Jean-Pierre Fabre.

Une mobilisation qui vise trois objectifs, selon la coalition des 14

Dans une déclaration commune rendue publique à cette rencontre avec les professionnels des médias, le regroupement politique explique-le pourquoi il lance de nouvelles manifestations.

D’abord, le mouvement politique fait savoir que le peuple doit être mobilisé davantage pour obtenir les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales avant l’organisation d’élections démocratiques et transparentes.

Ensuite, soulignent les leaders de la coalition, la mobilisation vise la libération des détenus politiques, le retour des réfugiés et la levée de l’état de sièges de plusieurs localités du pays.

Enfin, disent-ils, pour mettre fin à la destruction des biens et les enlèvements des citoyens, des autorités religieuses et des leaders d’opinion.

Ainsi, les 14 partis politiques de l’opposition appellent la population à s’inscrire dans un grand mouvement citoyen de libération nationale.

Par ailleurs, une marche de protestation est prévue le 19 janvier 2019 pour démarrer la mobilisation et atteindre les objectifs cités ci-dessus.

Atha Assan

 

Last modified on Wednesday, 26 December 2018 17:17

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook