Monday, 17 June 2019

P POLITIQUE

Saturday, 25 May 2019 06:59

Me Agboyibo : « C’est là la bataille ! »

Me Yawovi Agboyibo, président national du CAR Me Yawovi Agboyibo, président national du CAR Photo crédit : IciLomé

Le président national du Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), Me Yawovi Agboyibo s’est prononcé ce vendredi 24 mai 2019 sur les réformes constitutionnelles opérées récemment par l’Assemblée nationale notamment le mode de scrutin à deux tours.  Il s’exprimait au cours d’une conférence de presse animée par un trio de partis politiques (CAR, MCD et le NID) regroupés en une union dénommée « Coalition rénovée de l’opposition ».

Tout en reconnaissant que l’élection à deux tours constitue un « acquis historique » pour le peuple togolais, Me Yawovi Agboyibo fait savoir que cela seule ne suffit pas pour arriver à l’alternance au Togo. « Le mur c’est le régime, c’est son adhésion à la démocratie ; c’est là la bataille ! Que ce soit un tour ou deux tours si le système qu’on a n’est pas prêt à lâcher l’alternance, la situation ne bougera pas », a-t-il précisé.L’opposant confie que parfois entre partis politiques d’oppositions, ils se plaisantent de se faire des reproches mutuellement à la suite des échecs. « Ce sont des accusations superficielles. C’est le système qui dit nous ne lâchons pas. Un système comme celui qu’on a ici à ses niveaux, tout dépend du niveau où on le trouve : recensement, fichier électoral, achat de consciences… », révèle le président du CAR.

A cet effet, Me Yawovi Agboyibo indique que pour venir à bout du régime en place il urge d’agir sur plusieurs paramètres. Parmi ces paramètres, dit-il, un paraît fondamental. « C’est la conception de l’alternance. Tant que l’alternance signifie le changement des mangeurs, des gens ne bougerons pas parce qu’il fait tant d’années qu’ils mangent. Ceux qui sont là vont dire que c’est une question de nerf, de force ; nous nous continuerons par manger tant que nous soyons plus forts. Que ceux qui veulent prendre notre place n’ont qu’à nous dégager », explique l’ancien premier ministre.

Ainsi, Me Yawovi Agboyibo pense que celui qui peut prendre le pouvoir au Togo, dans la situation actuelle, doit avoir un programme qui sera non seulement  au profit de ceux qui se battent pour le changement mais aussi des adversaires politiques.  « C’est un travail qui n’est pas du ressort du citoyen ordinaire. Cela relève du domaine des acteurs politiques et de la société civile. L’alternance ne peut arriver le jour où nous pouvons comprendre qu’il faut arriver à une répartition équitable des richesses nationales. Un vrai opposant c’est de faire en sorte que la conception erronée que nous avons de l’alternance s’éclipse au profit de la conception républicaine », conseille le président du CAR.

Par ailleurs, étaient aux côtés de Me Agboyibo à cette première sortie médiatique de  la Coalition Rénovée de l’Opposition, Me Mouhamed Tchassona Traoré du Mouvement Citoyen pour la Démocratique et le Développement (MCD) et Gabriel Sassouvi Dosseh-Anyron, président du parti politique le Nid.

Atha Assan

Last modified on Saturday, 25 May 2019 07:55

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook