Monday, 09 December 2019

P POLITIQUE

Monday, 29 July 2019 11:45

« Nous ne pouvons pas incarner cette personne-là qui peut rassembler », dixit Dr KUESSAN

Des opposants togolais Des opposants togolais

Le président du parti Santé du peuple, Dr  Georges William Kuessan, propose une alternance inclusive en 2020. Et pour y parvenir, dit le politique, les leaders des partis politiques de l’opposition doivent s’écarter du jeu et s’unir autour d’une personnalité neutre et désintéressée des  postes politiques.

L’alternance inclusive, affirme Dr Georges William Kuessan, c’est le processus qui doit conduire à une véritable  alternance au Togo. « C’est ce processus qui doit être inclusif pour avoir une alternance apaisée, réussie et que nous puissions entrer dans un processus de développement durable et pour le vivre ensemble après. Il faut que le processus qui doit conduire à cette alternance soit un processus inclusif », a-t-il précisé.

Toutefois, souligne l’opposant, aucun  acteur politique du moment ne pourra jouer ce rôle qu’il qualifie d’ailleurs de transition politique  pour deux raisons. « Pour jouer ce rôle de transition, il faut avoir deux caractères principaux. Il faut d’abord être rassembleur c’est-à-dire être quelqu’un qui peut mettre ensemble pouvoir et opposition en un moment donné. Il faut être rassembleur de tout le peuple togolais. Ensuite, il faut que vous affichiez le caractère de quelqu’un qui est désintéressé. Par exemple un quinquagénaire, un sexagénaire ou un septuagénaire qui ne sait jamais mêler de la politique ; à priori, quelqu’un qui n’est pas intéressé par les postes politiques », souhaite le président du parti Santé du peuple.

Après la transition d’une durée de 3 ans (pend fin en 2023), pour la réorganisation d’une élection présidentielle, propose l’opposant, « tout ceux qui vont participer à cette transition-là, ne seront pas admis à présenter leur candidature, ne pourront pas être candidat à l’élection présidentielle qu’eux-mêmes vont préparer ou organiser ». En ce sens, indique-t-il, si cette personne (le candidat unique ndlr) n’a pas le caractère de quelqu’un qui est désintéressé à priori, il sera tenté de briser le contrat qui existe entre elle et l’opposition, de ne pas se présenter en 2023.

Dr Georges William Kuessan, président du parti Santé du Peuple

« Il est là juste pour la transition. Si nous prenons les partis politiques de l’opposition aujourd’hui, nous ne pouvons pas incarner cette personne-là qui peut rassembler. Parce que nous estimons qu’à un moment donné nous devons être ensemble pour pouvoir baliser la voie à une alternance apaisée et réussie. A ce moment-là, on aura besoin de quelqu’un que le pouvoir pourra plus ou moins accepter mais qui va convenir à l’opposition. », affirme Dr Georges William Kuessan.

LIRE AUSSI : Message de Dieu pour le Togo

Par ailleurs, selon ce dernier, cette personne rassembleur et désintéressée des postes politiques peut se trouver dans la diaspora ou au pays surtout qu’elle soit togolais ou togolaise.

L’opposant s’expliquait ce lundi 29 juillet au micro de nos confrères de la radio victoire Fm.

Atha ASSAN

Last modified on Monday, 29 July 2019 13:27

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook