Saturday, 07 December 2019

P POLITIQUE

Wednesday, 16 October 2019 14:32

Elections présidentielles 2020 : le CAR décèle la racine du mal

Le CAR demande au gouvernement de procéder à une définition réelle du statut d'un parti de l'opposition avant l'organisation de cette élection présidentielle. Le CAR demande au gouvernement de procéder à une définition réelle du statut d'un parti de l'opposition avant l'organisation de cette élection présidentielle.

Le Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) est monté au créneau par rapport à la tenue des élections présidentielles dans les mois à venir. En conférence de presse ce mercredi 16 octobre 2019 à Lomé, le Parti de Me Yawovi Agboyibo pointe du doigt le faite que  les institutions impliquées dans l'organisation des élections ne fonctionnent pas normalement. Ainsi il demande de revoir la copie.

Dans son communiqué lu par Komlavi Akomabou Kondo, coordonnateur national de la jeunesse du parti, le CAR affirme que si l'intention du gouvernement de tenir, dans les tous prochains mois, le scrutin présidentiel se concrétise, le Togo aura franchi un seuil irréversible de la grave crise qu'il traverse depuis des décennies.

Le parti de Yawovi AGBOYIBO, tient à rappeler que tous les pays et organismes internationaux préoccupés de la singularité de ce qui se passe au Togo, s'accordent à reconnaître que la racine du mal réside dans le fait que toutes les institutions dont particulièrement celles qui doivent alerter les dirigeants sur les dérapages de leur gouvernance sont complètement verrouillées par les règles de leur composition et les modalités de leur fonctionnement.

A cet effet, le CAR exige donc des autorités  de faire doter le  Togo d'institutions crédibles  pour l'organisation des élections.

Aussi, demande-t-il au gouvernement de procéder à une définition réelle du statut d'un parti de l'opposition avant l'organisation de cette élection présidentielle.

« Le CAR interpelle le président de la République, les organisations et tous les citoyens inquiets de l'enlisement du processus démocratique togolais, à œuvrer à ce qu'il soit procédé , avant la tenue de l'élection présidentielle en perspective, à la clarification de ce que c'est qu'un parti de l'opposition afin qu'une telle clarification serve à réformer la CENI et ses démembrements ainsi que les autres institutions ayant pour mission de concourir à l'organisation des élections libres, transparentes et équitables au Togo", indique le communiqué.

Cette clarification conclut le CAR, devrait désormais servir de clé de composition de la CENI, de la Cour constitutionnelle, de la HAAC, de la Cour des comptes, du comité de règlement des litiges de l'ARMP et de toutes autres institutions de régulation de la gouvernance des richesses nationales et des libertés publiques.

Rachel Doubidji

 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook