Saturday, 07 December 2019

P POLITIQUE

Tuesday, 22 October 2019 18:06

Nathaniel Olympio : « Un 4ème mandat de Faure Gnassingbé est une insulte à l’intelligence des Togolais »

Un quatrième mandat de Faure Gnassingbé n’est pas du tout apprécié au sein du Parti des Togolais. Il s’agit selon le président Nathaniel Olympio, d’une pure « aberration » ou encore d’une « insulte à l’intelligence des Togolais. »

« La question est simple et la réponse aussi sera très simple », dit Nathaniel Olympio à un journaliste qui souhaiterait avoir sa réaction sur un 4ème mandat de Faure Gnassingbé.

Le président du Parti des Togolais pense en réalité, qu’après 15 ans d’échecs, il est hors de question pour Faure Gnassingbé de parler d’un 4ème mandat. « Quand on a passé 15 ans à faire  tant de plans de développement et qu’au bout de la quinzième année, on fait encore un plan de développement, c’est que les 15 premières années ont été des échecs », a-t-il affirmé, faisant allusion au Plan National de Développement (PND). Et de poursuivre : « Quand vous avez 15 ans d’échecs de développement, pourquoi vous venez encore solliciter un 4ème mandat ? C’est une insulte à l’intelligence des togolais. Parler de 4ème mandat pour le chef de l’Etat aujourd’hui est une aberration. »

Pour Nathaniel Olympio, il  n’est pas question d’individu ou  de remplacer Pierre par Paul.  « Ce dont il s’agit, c’est la manière de penser la gouvernance qui doit changer. C’est de rendre inclusive la gouvernance du pays. C’est ça qui est nécessaire. C’est ne pas ostraciser des gens parce qu’ils n’ont pas la même pensée politique. Nous sommes tellement en retard dans notre développement  que nous sommes obligés de mettre ensemble toutes les compétences. Faire autrement, c’est tromper tout le monde. Que ce soit des gens du régime actuel ou les gens de l’opposition, aujourd’hui tous les Togolais doivent  apporter leur contribution pour transformer le Togo.  Mais pour que cela soit effectif,  il faut que les acteurs politiques qui sont en place puissent comprendre la nécessité. Il faut que les acteurs politiques de l’opposition également  puissent œuvrer dans ce sens pour que les Togolais puissent ensemble transformer leur pays », explique Nathaniel Olympio.

LIRE AUSSI - Nathaniel Olympio : « Nous sommes intraitables sur ce point »

Parlant par ailleurs d’une éventuelle candidature du Parti des Togolais aux présidentielles de 2020, Nathaniel Olympio avance qu’il parlera de candidature lorsque  les conditions seront réunies pour des élections transparentes. « Parce que nous n’avons pas les conditions idoines pour qu’une élection  puisse être l’élément  qui donne l’énergie à un candidat ou à un parti politique de mettre en œuvre un programme. Donc nous devons nous mettre ensemble sur la nécessité de créer le cadre qu’il faut, pour que l’expression du vote puisse correspondre à la réalité de ce que le citoyen veut. Aujourd’hui, ce n’est pas le cas. Nous voulons les élections qui puissent changer le quotidien des togolais. Le jour où cette élection viendra et bien on reparlera de candidature », affirme-t-il.

Le président du Parti des Togolais s’exprimait en marge d’une conférence de presse tenue ce mardi 22 Octobre pour présenter à un groupe restreint de journalistes son analyse par rapport au Plan National de Développement.

Hélène Doubidji

Last modified on Tuesday, 22 October 2019 18:06

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook