Saturday, 07 December 2019

P POLITIQUE

Tuesday, 26 November 2019 11:23

« Le pouvoir ne nous fera pas de cadeau », Fulbert Attisso sur les élections présidentielles de 2020

Fulbert Attisso, président de ''Togo Autrement'' Fulbert Attisso, président de ''Togo Autrement''

Le président du parti ‘’ Togo Autrement’’ alerte ses pairs de l’opposition sur les défis majeurs à relever avant et pendant les élections présidentielles de 2020. L’opposant met en garde les siens que le pouvoir de Faure Gnassingbé ne fera pas de cadeau à la classe politique de l’opposition.

Selon Fulbert Attissso pour accéder à l’alternance politique en 2020 au Togo, l’opposition et toutes les forces démocratiques doivent relever deux grands défis. Le tout premier défi, renseigne  l’opposant, c’est l’organisation interne. « Il est important qu’au-delà de nos différences et de nos différends, les partis politiques s’accordent sur l’essentiel.  Cet essentiel c’est comment faire pour que nous puissions obtenir à l’horizon 2020 de meilleures conditions pour aller aux élections», a-t-il indiqué.

Les conditions, souligne l’écrivain togolais, sont classiques. « Confectionner un bon fichier électoral qui soit dépouillé des scories de la fraude, recomposer la CENI et la Cour constitutionnelle. Le pouvoir ne nous fera pas de cadeau, il ne sciera pas la branche sur laquelle il est assis. Nous devons amener le pouvoir à travers les différentes pressions à donner les meilleures conditions », conseille Fulbert Attisso.

L’autre défi, informe l’opposant, c’est comment s’organiser pour bien faire la surveillance électorale. « Quand nous aurons sorti tous les candidats, il serait bien de les rassembler et organiser la surveillance au moins dans les bureaux de vote.  Il y a à peu près 10 000 bureaux de vote, c’est difficile pour un seul parti politique d’organiser cette surveillance. Même si les candidats sont multiples et viennent de différents partis, qu’ils s’accordent sur comment organiser la supervision des élections ne serait-ce qu’au niveau des bureaux de vote », a-t-il proposé.

Par ailleurs, le politique fait savoir également qu’il  y a un autre défi qui est majeur. « Quand on parle des élections au Togo il y a pratiquement une partie de l’électorat de l’opposition qui  n’en croit plus », fait-il remarqué.

Faut-il le souligner, Fulbert Attisso intervenait à l'ouverture du congrès extraordinaire du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) de Dr Agbeyome Kodjo tenu le 23 novembre dernier à Lomé.

Atha ASSAN

Last modified on Wednesday, 27 November 2019 10:14

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook