Tuesday, 23 January 2018

P POLITIQUE

Monday, 21 August 2017 19:02

Le Président par intérim du Parti des Togolais voit le volcan se réveiller et convie à l’unité d’action

La manifestation organisée par le PNP, le samedi 19 août suscite un certain nombre de réactions dans les rangs de la société civile qu’au niveau des formations politiques. Parmi ces réactions, on note celle de M. Nathaniel Olympio. Le président par intérim du Parti des Togolais qui de cœur avec les victimes, voit en fait le volcan se réveiller de nouveau et  appelle entre autres  à l’unité d’action et à écouter le grognement de la population.

Le Président du Parti des Togolais réagissant donc  à la manifestation du Parti National Panafricain (PNP) , dit s’incliner devant la dépouille des martyrs qui sont tombés le 19 août 2017 et adresse aux familles éplorées ses sincères condoléances puis souhaite à tous les blessés un prompt rétablissement.

Dans la foulée, le leader du Parti des Togolais déplore la situation qui a conduit à la mort  de deux personnes et a fait plusieurs blessés. « Ce à quoi nous venons d’assister est grave pour notre pays parce qu’il s’agit visiblement et manifestement d’une violence d’état caractérisée. Il s’agit d’une violence préméditée et ceci est inacceptable. Nous ne pouvons pas être dans un pays où nous cherchons tous à construire la paix et la réconciliation et en même temps le gouvernement laisse se produire dans le pays une violence inouïe et aveugle. Cela n’est pas acceptable », a-t-il indiqué.

 Selon le Président par intérim du Parti des Togolais, l’heure a sonné pour entrer en résistance politique et à  l’action unitaire. «  J’appelle le Chef de file de l’opposition Jean Pierre Fabre, la Présidente de Cap2015 Brigitte Adjamagbo, Tikpi Atchadam le Président du PNP, et tous les partis du Groupe des Six à œuvrer ensemble. Maintenant, il ne s’agit pas de se mettre ensemble demain, après demain ou dans trois semaines. Nous devons être en communion avec le peuple et nous ne devons pas laisser passer cette occasion pour dire au gouvernement ça suffit, pour que le Togo entre enfin dans l’ère de la démocratie », lance Nathaniel Olympio.

Par ailleurs, il a évoqué le fait que  depuis quelque temps,  on a pensé que le peuple togolais s’était résigné parce qu’il ne manifestait plus de manière visible sa colère et sa frustration. Pour lui,  en  réalité le  peuple togolais est un peuple qui réagit de manière cyclique.  « Je vous ramène dans les premières manifestations de grande envergure de 1991, ensuite 7 ans plus tard nous avons vu en 1998 les grandes manifestations qui ont eu lieu au Togo. Plus tard encore en 2005 et en 2012, nous avons vu les grandes manifestations qui se sont produites. C’est cyclique, nous sommes encore entrés dans cette phase là, le volcan se réveille de nouveau et les leaders politiques que nous sommes, nous devons écouter le grognement de la population, nous devons écouter le cri d’alerte des populations » relève le président du Parti des Togolais, qui estime que le pouvoir va écouter l’opposition si cette dernière parle d’une seule voie.

 «  Les gens qui dirigent ce pays sont supposés travailler pour le peuple togolais. Nous constatons que ce n’est pas le cas. Mais lorsque le peuple va se mettre ensemble dans cette mobilisation comme elle a commencé, lorsque les leaders politiques de l’opposition vont se mettre ensemble dans les jours qui viennent, pour exprimer d’une seule et même voix, le peuple étant souverain, cette minorité au pouvoir  n’aura pas d’autre issus que d’écouter la voix du peuple », a noté  Nathaniel Olympio.

La marche du Parti National Panafricain du samedi dernier a fait réagi la quasi-totalité des formations politiques de l’opposition qui déplore  la mort des deux togolais et appellent à l’unité d’action de l’opposition.

 

Germain Doubidji

Last modified on Monday, 21 August 2017 19:02

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook