Friday, 10 April 2020

P POLITIQUE

Thursday, 20 February 2020 20:25

Faure Gnassingbé : « Nous n’avons pas besoin d’un tuteur pour crédibiliser ou mettre un tampon bien ou mal sur le processus électoral»

La campagne électorale pour le compte de la présidentielle du 22 Février 2020  prend fin ce soir à minuit. C'est la ville de Kara que le chef de l’Etat, Faure Gnassingbé a choisi pour boucler la boucle. Dans son message à l'endroit des populations de la préfecture de la Kozah qui marque l’apothéose de deux semaines de communion avec le peuple togolais, le candidat du parti Union pour la République prévient qu’une « crise postélectorale sera dommageable, non seulement pour le Togo mais aussi pour la sous-région ». Dénonçant des ingérences extérieures dans l’élection présidentielle, Faure appelle les togolais à être serein.

C'est une marée humaine qui accueilli le chef de l'Etat à kara ce jeudi. Lors d’une cérémonie qui s’est déroulée dans une ambiance radieuse, Faure Gnassingbé s’est réjoui du bon déroulement de la  campagne électorale dans son ensemble et a invité les uns et les autres à prôner la non-violence. Pour le candidat du parti UNIR, le Togo n’a pas besoin d’une crise post-électorale mais au contraire d’un climat de paix et de sérénité.

 Le président sortant a en effet dénoncé la volonté de certaines organisations de s’immiscer dans le processus électoral pour dit-il « altérer le choix des togolais ou pour travestir la décision du peuple togolais ». « Nous n’avons pas besoin d’un tuteur pour crédibiliser ou mettre un tampon bien ou mal  sur le processus électoral… Je ne l’accepterai pas », affirme Faure Gnassingbé, qui fait savoir que le chemin a été long. « Nous avons parcouru un chemin important pour arriver là où nous sommes, pour organiser des élections paisibles, ouvertes, transparentes, libres… Aucun processus n’est pas parfait mais à chaque élection, nous améliorons (…) Nous avons connu des difficultés de par le passé. Nous avons sorti la tête de l’eau. De grâce qu’on ne vienne pas, par des actions détournées ou cachées ouvrir une crise électorale dans notre pays. Ce serait dommageable non seulement pour le Togo mais aussi pour la sous-région », a-t-il relevé. Pour le candidat du parti UNIR, les choix et la souveraineté du Togo doivent être respectés.

Par ailleurs, Faure Gnassingbé appelle les populations à sortir massivement pour voter le 22 Février prochain mais surtout à lui renouveler leur confiance.

Pour le Togo, le chef de l’Etat a un programme ambitieux. Faure Gnassingbé promet consacré les années à venir mille milliards au développement des infrastructures routières. La construction de l’autoroute de l’Unité (Lomé-Cinkassé) et la modernisation de la voie Avépozo-Aneho incluant la protection des côtes maritimes togolaises sont également prévus. Autres projets, on note également la construction de 4000 kilomètres de pistes rurales ; le développement d’un programme de parcs industriels ; la promotion de 4000 entreprises artisanales pour une meilleure intégration des acteurs de ce secteur dans le cadre du développement industriel de l’économie…la liste est loin d’être exhaustive.

Esther Montcho

Last modified on Thursday, 20 February 2020 20:26

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook