Monday, 20 November 2017

P POLITIQUE

Thursday, 31 August 2017 15:41

Jean-Pierre Fabre a sa lecture de la marche de UNIR

Les militants du parti UNIR ont battus les pavés le mardi 29 août dernier pour les réformes consensuelles et la paix. Dans l’opposition, cette marche n’est pas vue d’un bon œil. Jean-Pierre Fabre a son appréciation de la démonstration de force du parti du Chef de l’Etat.  Il l’a fait savoir dans un entretien paru dans la presse ce 31 août au Togo.

Selon Jean-Pierre Fabre, c’est une bonne nouvelle pour l’opposition que le machine du RPT/UNIR se sente obligée d’organiser des manifestations.

 « Incontestablement, c’est une première victoire de l’opposition car c’est l’expression d’un ébranlement du système » a-t-il déclaré.

Le Chef de file de l’opposition indique également que « pour trouver des manifestants, il leur a fallu dépeupler les services publics et les casernes, intéresser ceux qu’ils ont rendus nécessiteux, et les rassembler autour du Chef du gouvernement lui-même, des membres du gouvernement et des directeurs généraux des sociétés d’Etat, mus par la seule préservation de leurs privilèges ». Le Chef de file de l’opposition voit là une illustration de la faillite du système en place depuis un demi-siècle.

Pour lui, le pouvoir manifeste pour contester la nécessité des réformes auxquelles le gouvernement s’est pourtant engagé dans l’Accord Politique Global (APG) depuis onze ans,  ce qui est tout simplement incongru.

Par ailleurs, Jean Pierre Fabre affirme que lorsque les auteurs et  commanditaires de violences et de violations de droits humains, de corruption, de gabegie et de pillage de ressources nationales se jettent dans la rue pour revendiquer leurs privilèges et autres passe-droits, en mettant la contribution les institutions de la République et en y contraignant l’administration publique, c’est confirmer à la face du monde, la crise profonde et l’impasse qui sont le lot du Togo depuis plus de cinq décennies.

Le président de l’ANC voit également en  la présence parmi les manifestants des Présidents d’institutions, l’urgence et la nécessité de profondes réformes politiques dans notre pays. « Car les hautes fonctions qu’occupent ces Présidents et l’obligation de neutralité qui en découle les éloignent de ce genre de manifestation. On comprend dès lors, pourquoi le régime RPT/UNIR a impunément recours à la fraude électorale, à la falsification et aux violations de la Constitution et des lois », a déclaré Jean Pierre Fabre.

Dans son interview le Chef de file de l’opposition pense que le contenu du  message de UNIR à l’issue de sa manifestation n’est guère surprenant. «  On ne peut attendre autre chose d’adeptes invétérés de la duplicité qui donnent aux populations le sentiment qu’ils vivent sur une autre planète. J’espère qu’ils ont au moins compris qu’il arrive un moment où les stratégies de la violence, de l’autruche et du tribalisme atteignent leurs limites. Et que ce moment est arrivé au Togo », indique Fabre.

Les militants du parti Union pour la République (UNIR) ont été des milliers à marcher dans les rues de Lomé le 29 août dernier  pour la paix et le soutien aux institutions de la République.

Amiel Abikou (Stagiaire)

 

 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook