Tuesday, 22 September 2020

P POLITIQUE

Friday, 10 July 2020 18:28

Fulbert Attisso toujours serein après 3 heures chez le juge d’instruction

Fulbert Attisso, écrivain et homme politique togolais Fulbert Attisso, écrivain et homme politique togolais

Des membres de la Dynamique Mgr Philippe Fanoko Kpodzro étaient chez le juge d’instruction ce vendredi 10 juillet pour répondre à une affaire les concernant. Le Président du parti ‘’Togo Autrement’’, Fulbert Attisso, au sortie des lieux, s’est confié à la presse.

L’opposant est toujours flegmatique après 3 heures d’interrogatoire.  « Mon état d’esprit en sortant du bureau du juge d’instruction qui m’a soumis à un interrogatoire d’à peu près trois heures, c’est la sérénité. J’étais venu avec cette sérénité en me disant que nous n’avons rien fait. Nous avons fait de  la politique, nous avons défendu la nation togolaise sur le plan politique, nous n’avons pas commis d’acte répréhensible et bien nous sommes sereins », s’est-il exprimé.

Le journaliste devenu opposant, Fulbert Attisso affirme que tout s’est bien passé et rassure les militants de l’engagement ferme de la Dynamique dans la lutte politique. « Nous sortons réconfortés avec la même  conviction que le combat politique va continuer jusqu’à ce que  ce pays retrouve la liberté et la démocratie », a-t-il dit.

Que reproche-t-on de nouveau aux membres de la dynamique Mgr Kpodzro ?

L’affaire est devant le juge d’instruction donc les personnes convoquées sont tenues de ne pas exposer le fond du dossier. Toutefois, Fulbert Attisso n’a pas manqué d’éclairer l’opinion sur les aspects publics de l’enquête.

« Nous avons été inculpés dans un dossier et le procureur nous a convoqués pour nous entendre dans ce dossier nous concernant. Nous avons parlé de tout ce qu’on nous reproche. Vous savez que  nous sommes dans l’instruction ; il y a ce qu’on appelle le secret de l’instruction, je ne pouvais pas dire plus mais je peux vous dire que nous avons répondu aux questions qui touchent aux infractions qu’on nous a imputées notamment les infractions de complicité, de violences, de fausses nouvelles. Nous avons été interrogés sur le fond du dossier, cela n’a rien à avoir avec un recadrage ou un rappel à l’ordre », a souligné l’opposant.

LIRE AUSSI - Fulbert Attisso : « La crise togolaise n’est pas électorale »

Par ailleurs, présente ce matin tribunal de Lomé pour assister Fulbert Attisso, Mme Adjamagbo-Johnson, porte-parole de la Dynamique apprend  que son nom figure aussi dans le dossier des convoqués.

 Pour rappel, en avril dernier, Mme Brigitte Kafui Adjamagbo-Johnson, Fulbert Sassou Attisso, Agbéyomé Kodjo ont été gardés au SCRIC avant d’être relâchés, avec interdiction par la justice de se prononcer sur les résultats de l’élection présidentielle du 22 février dernier.

Atha ASSAN

 

 

 

Last modified on Sunday, 12 July 2020 08:14

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook