Tuesday, 17 October 2017

P POLITIQUE

Friday, 22 September 2017 15:19

Réformes institutionnelles et constitutionnelles : Le CJD et le CNJ sensibilisent les jeunes

Face aux enjeux socio-économiques et politiques liés aux réformes constitutionnelles et institutionnelles, les jeunes ont décidé d’être  leur propre porte-voix en initiant des tribunes d’échanges, d’information et de sensibilisation. C’est dans cette logique que le collectif des Jeunes pour le Développement (CJD) en collaboration avec le Conseil National de la Jeunesse Togolaise (CNJ) a organisé ce vendredi 22 septembre 2017 à Lomé, une grande rencontre citoyenne de sensibilisation à l’endroit de leurs membres et d’autres jeunes.

Placé sous le thème, « réformes constitutionnelles et institutionnelles : la jeunesse face aux enjeux socio-économiques et politiques », cette rencontre a vu la participation des Jeunes étudiants et étudiantes de l’université de Lomé et autres grandes écoles, les jeunes du CNJ et du CJD et des associations affiliées et les jeunes d'autres regroupements organisés.

Trois (3) thèmes ont meublé les discussions  notamment  « les enjeux des reformes et la nécessité de préserver la paix », « évolution de la situation sociopolitique du Togo face aux défis du développement, de l'émergence et de la vision 2030 », « jeunesse togolaise : défis de financements, d'emplois et de création de richesse ont meublés les discussions ».

L’occasion a été également pour les jeunes de s’exprimer sur la question des reformes politiques, les valeurs citoyennes à préserver, à promouvoir et leurs aspirations pour le Togo.

Le président du CNJ, Régis Batchassi a affirmé que cette rencontre fait suite à une série de manifestations notamment une rencontre organisée le  13 septembre à l’hôtel concorde et une double manifestation  organisée simultanément  à la maison des jeunes à Amadahomé et à Bluezone  le 18 septembre. « Cette rencontre vient rappeler une nouvelle fois à toute la jeunesse dans son ensemble le rôle qu’est le sien dans la préservation de la paix en vue de réussir les reformes dans la décentralisation qui est en cours, favoriser la participation plus accrue de la jeunesse dans non-violence » a-t-il ajouté.

Il a souligné que dans leur première déclaration, la jeunesse togolaise demandait instamment aux acteurs politiques de parvenir le plus tôt possible à un processus consensuel autour des questions des reformes. « Bien que les acteurs politiques ne soient pas parvenus à un consensus, le processus a suivi son cours normal jusqu’à l’adoption du projet de loi par l’Assemblée nationale togolaise. La jeunesse togolaise remercie la classe politique dans son ensemble pour lesefforts qu’elle voudra bien consacrer à la préservation du climat de paix et de développement du Togo ».

Par ailleurs, les jeunes réunis au sein du CNJ et CJD demandent expressément de maintenir voir accélérer le cap du développement actuel qui repose essentiellement sur les infrastructures dans tous les domaines et d’éviter les coups d’arrêt actuels qui feraient fuir les investisseurs ; accélérer le processus de toutes les instances de décision.

 

Rachel Katakou

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook