Thursday, 29 October 2020

P POLITIQUE

Monday, 05 October 2020 05:34

La politique générale du nouveau gouvernement obtient une large confiance du Parlement

Nommée première ministre, Victoire Tomegah Dogbe, avant son entrée en fonction, a présenté vendredi 3 Octobre aux députés, le programme d’action de son gouvernement. Avec un vote à l’unanimité, la représentation nationale a accordé une large confiance à la déclaration de politique générale du nouveau gouvernement.

Le programme d’action présenté par Victoire Dogbé  à l’Assemblée nationale s’inscrit dans une vision "moderne" et "inclusive". Il est décliné sous trois grands axes notamment le renforcement de l’inclusion et l’harmonie sociale, la dynamisation de la création d’emplois et la modernisation du Togo.

Selon la première ministre, les aspirations légitimes des populations togolaises demeurent encore nombreuses et plusieurs défis doivent être relevés. « Des outils pour ce faire existent et nous entendons nous en saisir. Il s’agit notamment de renforcer l’efficacité de l’action publique, il s’agit également d’améliorer la coordination entre différents secteurs, il s’agit d’accroitre la mobilisation des ressources, de rendre plus efficiente la répartition de richesses », a-t-elle expliqué.

La mise en œuvre de l’axe 1 du programme du gouvernement, selon Victoire Dogbé,  se traduira par la promotion de la solidarité nationale et la maximisation du capital humain, l'identification de tous les togolais à travers la biométrie, la mise en place d’un registre social unique… la promotion de l’accès universel aux soins sanitaires et la mise en place d’un programme d'assurance maladie pour tous.

En ce qui concerne la réalisation de l’axe2, il sera question du renforcement de formation adaptée au marché de l'emploi, de l'accès aux financements, la poursuite du désenclavement des zones rurales, du dédoublement de la Nationale No1, de la promotion de l'économie bleue, la poursuite de la modernisation du Port de Lomé, l'industrialisation et la transformation des produits naturels et agricoles entre autres actions .

S’agissant de la mise en œuvre de l’axe3, le gouvernement entend maintenir le cap des réformes économiques pour l’amélioration du climat des affaires, décentraliser la prospérité en misant sur des plans de développement locaux, prioriser le secteur privé.

La concrétisation de ces différents axes passera par le maintien d’un climat de paix, de sécurité et de stabilité du pays, gage d’un développement harmonieux.

Le nouveau gouvernement prend ainsi l’engagement de toujours œuvrer avec plus d’efficacité, plus de méthodes et de célérité pour la recherche de solutions aux préoccupations des togolais.  « Pour cela, j’invite notre administration et nos populations, à une transformation profonde de nos manières de travailler. Nous devons être au service des uns et des autres, nous devons être dans une posture d’ouverture, et d’apport de solutions vis-à-vis des populations que nous servons, exhorte la cheffe du gouvernement.

Pour Yawa Djigbodi TSEGAN, présidente de l’assemblée nationale, la réalisation de cette ambitieuse politique du gouvernement, va contribuer aux efforts de développement du pays, et améliorer l’économie nationale.

 La présidente de l’Assemblée nationale a exprimé la disponibilité de son institution à travailler avec le nouveau gouvernement et approfondir avec lui les questions d’intérêt national sur lesquelles il engagera le gouvernement pour le bien-être de tous. « A cet effet, la représentation nationale exercera dans la pure tradition républicaine, outre le vote de la loi, son droit régalien de contrôle de l’action gouvernementale », précise Yawa Tségan.

En effet, conformément aux dispositions de l’article 78, alinéa 2 de la Constitution « avant son entrée en fonction, le Premier ministre présente devant l’Assemblée nationale le programme d’action de son gouvernement ».

Cette condition procédurale, selon la présidente de l’Assemblée nationale concilie,  deux instruments du régime parlementaire : la responsabilité gouvernementale et la stabilité gouvernementale.  Elle témoigne aussi de l’importance attachée à la collaboration, mieux au dialogue entre le Gouvernement et l’Assemblée nationale, élément essentiel de toute démocratie parlementaire.

Hélène Doubidji

Last modified on Monday, 05 October 2020 05:43

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook