Thursday, 14 December 2017

P POLITIQUE

Monday, 09 October 2017 13:21

UNIR Golfe en action : Baguida sensibilisé sur les réformes et le bien-fondé de la paix

L'assistance L'assistance

Les Cadres du parti Union pour la République (UNIR) de la préfecture du Golfe se sont rendus ce samedi 07 octobre, à Baguida pour sensibiliser les populations de ce canton sur le bien-fondé de la paix. L’occasion a aussi permis aux Cadres UNIR Golfe d’éclairer les populations du milieu sur la situation politique de l’heure. Cette sensibilisation qui a eu lieu sur le terrain du CEG Baguida a connu la présence de M. Kossi ABOKA, Président UNIR Golfe,  de Mme DAGBAN Zonvidé, députée UNIR et des Chefs traditionnels.

« Nous demandons à tous nos concitoyens de faire en sorte que la paix soit préservée dans notre pays. La paix est une vertu sans prix. Nul ne peut l’acheter avec de l’argent », a lancé le Président UNIR Golfe à l’endroit des populations du canton de Baguida.

De son côté, Mme DAGBAN Zonvidé, députée UNIR et  3ème Vice-présidente à l’Assemblée nationale a apporté aux militants et sympathisants  du parti UNIR de la Zone Baguida, des informations sur le projet de loi portant révision constitutionnelle et institutionnelle que le gouvernement a envoyé à l’Assemblée nationale en Septembre dernier.

Elle a fait comprendre aux populations que le Chef de l’Etat, à travers ce projet de loi veut donner la chance à la jeunesse de participer à la gestion de la cité. Elle a dit à la population que le souci du gouvernement en limitant le mandat des députés, c’est de pouvoir renouveler la classe politique, favoriser l’accès des jeunes à l’Assemblée nationale.

Les populations du canton de Baguida ont été également entretenues sur  l’article 59 du projet de loi du gouvernement  et l’article 144 de l’actuelle constitution. « Nous leurs avons aussi parlé de l’article 59 du projet de loi du gouvernement portant sur la limitation du mandat présidentielle. Là, nous sommes revenus sur une préoccupation majeure qu’est la rétroactivité de la loi», a souligné Mme Dagban Zonvidé.

Elle a su expliquer le pourquoi la voie référendaire s’impose pour opérer les réformes. « J’ai  eu à expliquer l’article 144 de notre constitution qui dispose que lorsque le projet de loi portant révision constitutionnelle est adoptée à la majorité des deux tiers des députés de l’Assemblée nationale, ce projet de loi doit être soumis au référendum. Donc, c’est notre constitution qui nous impose le fait d’aller au référendum après le vote du projet de loi à l’Assemblée nationale», a précisé la députée UNIR.

Pour rappel, la séance de sensibilisation des cadres UNIR, section Golfe a démarré le jeudi 05 octobre à Agoè Cacaveli.

Atha Assan

 

 

Last modified on Monday, 09 October 2017 13:26

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook