Tuesday, 17 October 2017

P POLITIQUE

Wednesday, 11 October 2017 18:56

Natchaba Fambaré, le commanditaire de tous les troubles survenus à Mango

Dans une interview accordée cette semaine à nos confrères de la presse écrite « L’Indépendant Express », le vice-président de l’Union des Forces du Changement (UFC) Brim DIABACTE a révélé que l’ex-Président de l’Assemblée nationale togolaise, Natchaba Fambaré est l’auteur de tous les troubles que la ville de Mango a connu et continue de connaître.

 

Le  vice-président de l’Union des Forces du Changement (UFC)  n’est pas allé par quatre chemins. « Je vous rappelle que la conférence nationale souveraine a déclaré Mango, ville sinistrée. Et la seule personne qui crée toujours des problèmes à Mango, c’est Natchaba Fambaré. C’est un monsieur terrible qui a fait plus de mal que  de bien. Son amitié est plus dangereuse que sa haine. Tout le désordre qui se passe à Mango, Natchaba est le principal instigateur », a affirmé Brim DIABACTE à nos confrères de « L’Indépendant Express ».

Par ailleurs, Il a également  affirmé opter pour le retour de la Constitution de 1992. « Je suis le député du peuple. J’ai été élu à Mango. Cette ville réclame quelque chose(le retour à la constitution de 92, ndlr). Dois-je rester là à faire l’âne de Buridan ? Je ne suis pas parti à l’Assemblée nationale en tant que Diabacté Bouraîma Brim, un quelconque individu, mais j’y suis en tant que député d’une localité du peuple », a indiqué le vice-président de l’UFC. « Lorsque ce peuple réclame une chose, je dois répondre positivement. Je considère que pour respecter la volonté du peuple, je dois quitter pour ne pas être complice d’une machination contre le peuple. C’est pourquoi je suis parti », a avancé  Brim DIABACTE, justifiant le retrait des députés de l’UFC lors du vote du projet de loi du gouvernement.

Pour rappel, le parti de Gilchrist Olympio , l’UFC a signé en juin 2010 un accord avec le Rassemblement du Peuple Togolais (RPT) devenu aujourd’hui  Union pour la République (UNIR). Cet accord visait à opérer les réformes institutionnelles et constitutionnelles qui jusqu’à ce jour ne sont pas encore faites.

 

Atha Assan

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook