Thursday, 14 December 2017

P POLITIQUE

Wednesday, 11 October 2017 19:32

Les Cadres Musulmans du Togo condamnent la violence à l’endroit des citoyens et exigent les réformes

Dans une déclaration rendue publique ce 10 octobre dont Togotopnews  a eu copie, le Bureau National de Coordination de l’Association des Cadres Musulmans au Togo (ACMT) s’est prononcé sur la situation sociopolitique de l’heure dans le pays. L’ACMT condamne la violence qui refait surface au Togo et indique que les réformes s’imposent pour décrisper l’atmosphère politique tendue dans le pays.

 

« La violence qui reprend droit de cité dans notre pays est à bannir sous toutes ses formes et laisser place à l’objectivité, à la sagesse et au patriotisme »,  indique la déclaration de l’ACMT.             

Pour l’Association des Cadres Musulmans au Togo, la marche est une expression de la démocratie. « La marche est une activité ordinaire dans une démocratie. La marche est un droit garanti pour tout citoyen ou groupe de personnes dans un Etat de droit »,  souligne la déclaration.

Dénonçant   les violences exercées par les forces de défense et de sécurité sur les populations dans certaines localités notamment à Sokodé, Bafilo et Mango après les manifestations des 06, 07, 20 et 21 septembre 2017,  le Bureau National de Coordination de l’ACMT  demande aux forces de l'ordre d'arrêter les poursuites des citoyens dans les domiciles et condamne avec la dernière rigueur toutes les violences exercées sur les citoyens Togolais. Il appelle le gouvernement et les partis de l’opposition à œuvrer pour le bien-être commun .

Les Cadres Musulmans, à travers leur déclaration, invitent  également le gouvernement à prendre soin de bien encadrer les marches et les manifestants pour «  qu’aucun marcheur ne soit humilié ou violenté pour avoir simplement exercé un droit élémentaire ».

 Ils invitent aussi les manifestants  au respect des règles du jeu en préservant le caractère pacifique annoncé des marches, sans s’en prendre aux personnes ou aux biens.

Par ailleurs, le Bureau National de Coordination de l’ACMT  considère que « des réformes s’imposent pour permettre au Togo de se lancer dans la voie du développement en respectant les droits humains, en veillant à l’amélioration des conditions difficiles de vie des populations et en veillant au respect des engagements pris et au maintien de la cohésion sociale ».

Atha Assan

 

 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook