Tuesday, 17 October 2017

P POLITIQUE

Thursday, 12 October 2017 20:36

Les associations engagées pour la paix se mobilisent ensemble contre toutes violences politiques

Les Associations engagées pour la paix notamment CJEP, MJP, ADAGRE, JAN, KGV, AJPO et CEVIR ont sensibilisé  ce 12 Octobre, les populations du canton de Bè contre toutes violences politiques. La séance de sensibilisation, tenue au centre communautaire de Bè, en présence des chefs traditionnels et  des professionnels des médias a été sanctionnée par une déclaration.

 

Lors de la rencontre, les différents intervenants ont condamné les violences qui ont émaillé les manifestations des derniers jours au Togo notamment  les violences survenues encore ce 05 octobre. Pour les membres de ces associations, compte tenu de l’histoire du Togo, la date du 05 octobre doit être une journée d’introspection pour chaque togolaise et togolais.

« Le 05 octobre 2017 devrait être un jour de recueillement, un jour où les togolais devraient faire le bilan de la marche démocratique que nous avons entamé, il y a 27 ans. Lequel bilan nous permettrait de faire le diagnostic, d’évaluer nos chantiers, nos actions, et de mesurer la portée de nos erreurs », indique la déclaration.

« Contre toute entente »,  les Associations engagées pour la paix ont remarqué  que le 05 octobre dernier  a désappointé. « Ce  05 octobre a encore déçu par les  violences organisées, les actes de vandalisme, le saccage des marchandises, l’agression physique des paisibles populations, bref une volonté manifeste de terroriser les populations qui vaquaient librement à leurs occupations », souligne le communiqué.

Face à la situation, les Associations engagées pour la paix jugent qu’il est nécessaire de se mobiliser pour la sécurité des populations. A cet effet, elles demandent au Gouvernement de « prendre les dispositions pour assurer la sécurité des personnes et des biens lors des manifestations », et aux acteurs politiques « d’arrêter la manipulation des jeunes pour atteindre leurs ambitions politiques ».

Par ailleurs, ces associations demandent  à tous les leaders politiques de « privilégier le dialogue et le consensus pour parvenir à une solution politique sur les questions des réformes », et aux Chefs traditionnels de « s’impliquer fortement dans la recherche des voies et moyens pour préserver à tout prix, la paix dans notre pays ».

Pour rappel, c’est le 05 octobre 1990 que des jeunes togolais vaillants se sont levés, pour une première fois, dans l’histoire du pays pour réclamer le droit à la liberté et à la démocratie au Togo.

Atha Assan

 

 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook