Thursday, 23 November 2017

P POLITIQUE

Monday, 16 October 2017 18:30

Les populations du canton d’Aflao éclairées sur la question des reformes

M. Kossi Aboka, Point Focal UNIR Golfe aux micros des journalistes M. Kossi Aboka, Point Focal UNIR Golfe aux micros des journalistes

Les cadres du parti Union pour la République(UNIR) de la préfecture du Golfe ont posé leur valise ce samedi  14 octobre à Aflao pour une séance de sensibilisation des populations de cette localité sur la question des réformes au Togo. Cette sensibilisation qui intervient après celles d’Agoè Nyivé et de Baguida a également permis aux organisateurs d’inviter la population  à préserver la paix.

 

Selon le Point Focal Unir Golfe, M. Kossi Aboka, les populations ne maîtrisent pas bien la situation politique de l’heure dans le pays. « C’est l’ignorance de nos populations qui fait que le Togo est entrain de souffrir en ce moment. La question fondamentale est les reformes mais le peuple dans son ensemble ne maîtrise pas bien le sujet donc se laisse manipuler par des politiciens qui veulent que le pays chavire », a affirmé Kossi Aboka, Point Focal UNIR Golfe.

Pour ce dernier, le but poursuivi  par cette sensibilisation dans le canton d’Aflao est d’éclairer  les populations sur la question des réformes constitutionnelles notamment  la limitation du mandat présidentiel, de l’élection présidentielle à deux(2) tours. « Pour  que ces populations comprennent qu’en réalité  le chef de l’Etat a accepté ces réformes, en envoyant un projet de loi à l’Assemblée nationale », a indiqué Kossi Aboka.

Le projet de loi envoyé au parlement, souligne le Point Focal UNIR Golfe, limite également le mandat des députés donc va dans l’intérêt des jeunes qui vont également trouver leur place au parlement. « L’opposition ne veut pas donner la chance à la jeunesse. C’est pourquoi, elle a rejeté le projet du gouvernement », a expliqué Kossi Aboka aux jeunes du canton d’Aflao, avant de poursuivre que  point n’est  besoin de sortir les jeunes dans la rue.

« La rue n’est pas la solution, les solutions sont au parlement, l’assemblée c’est le peuple. C’est l’assemblée qui règle les problèmes du peuple et rien ne se fait dans la violence », a conclu Kossi Aboka.

 

Atha Assan

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook