Thursday, 23 November 2017

P POLITIQUE

Friday, 20 October 2017 09:40

« Les arrestations arbitraires et les violences contre la population doivent cesser »

La plate-forme citoyenne Togo Debout-Europe  appelle le gouvernement à mettre fin aux arrestations et violences contre la population. Elle s’est exprimée à travers une déclaration dont voici la teneur :

 

LES ARRESTATIONS ARBITRAIRES ET LES VIOLENCES CONTRE LA POPULATION DOIVENT CESSER

Le Lundi 16 octobre 2017, les forces armées de la dictature dynastique qui régente le Togo depuis plus de cinquante ans se sont illustrées par une nouvelle forfaiture dans plusieurs villes du Togo.

A Sokodé, dans la soirée, après avoir pris soin de couper l’électricité, un groupe de gendarmes accompagné de militaires a procédé à l’arrestation musclée d’un homme de culte, l’imam Djobo Mohamed Alassani.

Il s’agit d’une arrestation arbitraire voire d’un enlèvement.

Contrairement aux affirmations des autorités togolaises, les actes posés s’inscrivent en dehors de toute procédure judiciaire légale et dûment menée :

- L’heure tardive de l’arrestation ;

-Les moyens militaires déployés, contrairement aux effectifs de police requis pour ce genre d’intervention en milieu urbain ;

- La coupure de l’électricité, une violation récurrente du droit des citoyens.

A Lomé, tôt le matin, depuis le 18 octobre 2017, des milices du RPT-UNIR sont déployées dans la ville, armées d’armes blanches et autres pour terroriser les populations qui voulaient manifester pacifiquement. Elles opèrent de connivence avec des militaires qui leur prêtent main forte en raflant et embarquant vers des destinations inconnues de jeunes qui sont pour certains de simples passant ou des habitants sortis de force de leur domicile.

Ces exactions, en plus d'être préméditées, constituent une violation des droits et devoirs inscrits dans les textes constitutionnels.

La plate-forme citoyenne Togo Debout-Europe :

- Condamne avec fermeté cette arrestation arbitraire

-Exige la libération immédiate de l’imam Djobo Mohamed Alassani ainsi que celle de tous les prisonniers politiques

- Exige l'arrêt des violences contre la population.

- Exige des poursuites judiciaires contre les commanditaires et auteurs des violences perpétrées contre la population qui manifestait pacifiquement.

Fait à Paris, le 19 octobre 2017

 

La Coordination Togo Debout

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook