Thursday, 23 November 2017

P POLITIQUE

Tuesday, 31 October 2017 15:03

La Coalition de l’opposition décline cet après midi, une invitation du gouvernement

En conférence de presse ce mardi 31 octobre, à Lomé, les responsables des partis et regroupement de partis notamment CAP 2015, Groupe des Six, PNP, Santé du Peuple et CAR ont fait savoir qu’ils ne participent pas à la rencontre d’échanges à laquelle le gouvernement les a conviés. A cet effet, ils ont adressé une lettre au Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités Locales pour lui notifier leur choix ainsi que les raisons qui les ont poussés à prendre cette décision.

Selon la Coordinatrice de la Coalition des quatorze (14) partis politique de l’opposition, Mme Brigitte Kafui ADJAMAGBO JOHNSON, plusieurs raisons justifient ce refus de l’opposition à participer à cette réunion d’échanges avec le gouvernement.

« Le gouvernement a fait un devoir d’inviter individuellement les partis de la Coalition qui ont tous reçu leur invitation ce matin. Quand nous nous sommes concertés, nous sommes tous aperçus que les invitations sont venus entre huit heures et neuf heures et on nous demande de se présenter à une rencontre à 15h30, dans un hôtel de la place, sur le thème de la ‘’sécurité des manifestations pacifiques’’ », a expliqué Mme Brigitte Kafui ADJAMAGBO JOHNSON

Pour  la Coordinatrice de la Coalition, le gouvernement  doit un minimum de respect aux responsables de l’opposition.   « Nous ne pouvons pas dans ces conditions là se présenter à une telle rencontre. Nous avons un agenda, il faut un minimum de respect pour les responsables des partis politiques que nous sommes, surtout que nous sommes en temps de crise et en pleine lutte. Ils doivent se rendent compte que nous avons un agenda très chargé », a affirmé Kafui ADJAMAGBO JOHNSON.

Elle a fait donc savoir que la coalition n’est pas  en mesure d’y participer car le délai à elle accordé est trop court pour qu’elle s’organise.

Par ailleurs, la Coordinatrice de la Coalition a souligné que la question de sécurité des manifestations relève de la responsabilité du gouvernement. « Nous attendons d’eux qu’ils prennent les mesures pour assurer la sécurité des manifestations pacifiques et publiques que nous organisons. », a exhorté Brigitte Kafui ADJAMAGBO JOHNSON.

Les responsables des quatorze partis politiques membres de la Coalition ont également profité de l’occasion pour lancer un appel à la population togolaise à répondre massivement aux manifestations qu’elle organise les 7, 8 et 9 novembre prochains sur toute l’étendue du territoire.

Atha Assan

 

 

Last modified on Tuesday, 31 October 2017 15:07

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook