Thursday, 23 November 2017

P POLITIQUE

Tuesday, 07 November 2017 09:22

Sokodé empêché de manifester librement ce matin, l’opposition dénonce la manœuvre

La Coalition des 14 partis politiques de l’opposition organise à partir de ce mardi O7 novembre à Lomé et sur toute l’étendue du territoire une manifestation politique pacifique de trois jours. A Sokodé (environ 300km de Lomé), très tôt ce matin, les forces de l’ordre ont bouclé les différentes artères de la ville empêchant les militants de l’opposition de sortir et manifester librement.

Selon Ouro-Akpo Tchagnao, député de l’ANC qui était dans la ville de Sokodé ce matin, tous les quartiers de la ville ont été investis  très tôt par des militaires qui menacent les populations  comme si elles sont dans un état de jungle. Face à cette situation, le député dit avoir contacté le Ministre de la sécurité et de la protection civile. « J’ai appelé le ministre Yark Damehame à propos et  il dit qu’il n’est pas informé », a indiqué Ouro-Akpo Tchagnao avant d’ajouter que le gouvernement doit prendre ses responsabilités car souligne-t-il  «  le Togo est une République et le respect de la loi s’impose à tous ».

Du côté de la Coalition des 14 partis politiques de l’opposition, ils disent regretter ce qui se passe à Sokodé car selon eux toutes les formalités ont été remplies à cet effet. «  Comme à chaque organisation de manifestations, nous adressons une correspondance en bonne et due forme au ministre de l’administration territoriale et c’est ce que nous avons encore fait en qui concerne les manifestations des 7, 8 et 9 novembre ; ce pour l’ensemble du territoire », a expliqué le Président par intérim du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio, ce matin sur une radio locale.

Pour ce dernier, s’il y a encore un déploiement des forces de défenses dans la ville de Sokodé,  cela s’inscrit dans la volonté d’intimidation  pour empêcher les citoyens de marcher librement, C’est regrettable. « On ne peut pas comprendre que d’un côté on appelle au dialogue et de l’autre on empêche les gens de manifester librement. C’est de l’acharnement pour casser le morale des populations de Sokodé », a-t-il souligné.

Par ailleurs, Nathaniel Olympio  a salué  la décision du gouvernement de libérer 42 personnes arrêtées lors des récentes manifestations de l’opposition car dit -il l’opposition va se réjouir lorsque l’ensemble des manifestants seront libérés.

Atha Assan

 

 

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook