Thursday, 23 November 2017

P POLITIQUE

Tuesday, 14 November 2017 18:42

L’opposition qualifie les propos de Faure Gnassingbé d’irresponsable, de belliqueux et d’antipatriotique

La Coalition des Forces démocratiques au cours d’une conférence de presse organisé ce mardi 14 Novembre à Lomé dénonce les propos tenus  vendredi dernier au camp de Témédja  par le Chef de l’Etat. Ces dires que l’opposition qualifie d’irresponsable, de belliqueux et d’antipatriotique vient  selon les membres de la coalition révéler au grand jour, le plan machiavélique d’épuration politique  et de destruction de la nation que des rumeurs persistantes commençaient déjà à attribuer au Chef de l’Etat et à son clan.

En effet, s’adressant vendredi dernier, 9 novembre 2017, aux éléments du camp militaire de Témédja, le chef de l’Etat a déclaré « notre pays, le Togo est actuellement  perturbé par des manifestations qui, loin d’être pacifiques comme l’autorise la loi, ont été souvent d’une grande violence. Ceux et celles qui organisent ces manifestations portent la lourde responsabilité des victimes que les participants ont faites et les dégâts qu’ils ont causé. Ce fut le cas de cet enfant tué à Mango et à Sokodé. Ce fut également le cas de vos camarades, frères d’armes décapités par un groupe d’individus préparés à cet effet. Les assassins des deux(2) militaires tués sont activement recherchés et seront châtiés. Aujourd’hui, je suis avec vous pour vous renouveler ma confiance totale. Je sais pouvoir compter sur votre courage et votre sens du devoir pour relever  tous les défis qui vous seront lancés et que sans faiblesse, nous saurons ensemble répondre à toute menace ou action terroristes qui pourraient toucher notre nation ».

Après cette déclaration de Témédja, l’opposition dit « comprendre mieux pourquoi les appels incessants de la coalition à la mise sur pied d’ une commission d’enquête indépendante pour faire la lumière sur les graves événements qui se produisent dans notre pays depuis (3) mois n’ ont trouvé aucun écho favorable auprès des autorités de fait qui ont pris le Togo en otage depuis plus de 50 ans ».

Fulbert Sassou Attisso, Président du parti Togo Autrement a souligné que suite à cette déclaration, le chef de l’Etat a déclaré la guerre au peuple togolais en des termes qui ne cachent plus ses intentions de semer les germes de division et de la haine dans le but de dresser l’armée contre le peuple.

Allant dans le même sens, Eric Dupuy ajoute  « le comportement de Faure Gnassingbé au camp de Témédja est similaire à celui d’un chef de gang ou de miliciens  qui s’adresse à ses miliciens. Faure Gnassingbé assimile l’armée togolaise à sa milice propre, ce qui est inadmissible ».

 

Rachel D.

Leave a comment

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

Togotopnews, le top de l'actualité Togolaise

Tel:

00228 91 90 30 65
00228 97 15 64 47

Facebook